La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 612,76
    -21,01 (-0,32 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 089,30
    -27,47 (-0,67 %)
     
  • Dow Jones

    34 935,47
    -149,06 (-0,42 %)
     
  • EUR/USD

    1,1871
    -0,0025 (-0,21 %)
     
  • Gold future

    1 812,50
    -18,70 (-1,02 %)
     
  • BTC-EUR

    34 930,58
    +1 180,47 (+3,50 %)
     
  • CMC Crypto 200

    955,03
    +5,13 (+0,54 %)
     
  • Pétrole WTI

    73,81
    +0,19 (+0,26 %)
     
  • DAX

    15 544,39
    -96,08 (-0,61 %)
     
  • FTSE 100

    7 032,30
    -46,12 (-0,65 %)
     
  • Nasdaq

    14 672,68
    -105,59 (-0,71 %)
     
  • S&P 500

    4 395,26
    -23,89 (-0,54 %)
     
  • Nikkei 225

    27 283,59
    -498,83 (-1,80 %)
     
  • HANG SENG

    25 961,03
    -354,29 (-1,35 %)
     
  • GBP/USD

    1,3906
    -0,0051 (-0,37 %)
     

Protection des données : Facebook condamné en Autriche pour manque de transparence

·1 min de lecture

L'organisation non gouvernementale NOYB n'épargne aucun géant du numérique, et ses plaintes finissent par aboutir. En effet, Facebook a été condamné par la justice autrichienne pour n'avoir informé que partiellement l'un de ses utilisateurs sur des données privées collectées à son insu, a indiqué NOYB dans un communiqué mardi. Contacté, le réseau social n'avait pas répondu mercredi aux questions de l'AFP.

La Cour suprême a estimé que Max Schrems, un militant bien connu de la protection des données, n'avait pas obtenu de la part du géant du numérique "toutes les données brutes et informations cruciales, comme la base juridique sur laquelle ses données ont été traitées", selon l'organisation basée à Vienne.

La justice autrichienne a condamné Facebook à verser 500 euros au plaignant et a accepté d'interroger pour la première fois la Cour de justice de l'Union européenne (UE) sur le respect par Facebook du cadre juridique européen concernant l'utilisation des données des clients. "C'est énorme", a commenté sur ce dernier point auprès de l'AFP Max Schrems, informé du jugement.

Il est à la tête d'une équipe de juristes, alors que son association a lancé une série de plaintes pour forcer les entreprises du numériques à respecter la vie privée des utilisateurs. L'ONG NOYB (pour "None of your business": "ce ne sont pas vos affaires") fondée en 2018, a pour but de protéger la vie privée en ligne face aux Gafa (Google, Amazon, Facebook et Apple).

En mai, elle a mis en demeure plus de 500 (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Les recettes de Monoprix pour se démarquer de ses concurrents
Une start-up parisienne veut lancer un foie gras "gastronomique" cultivé en laboratoire
Chine : Hong Kong face à une pauvreté galopante, "trop de gens sans emploi"
Japon : Toyota, Panasonic, Fujitsu… les JO de Tokyo “toxiques” pour les sponsors !
Netflix parie sur un nouveau service pour attirer plus de clients

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles