Publicité
La bourse est fermée
  • Dow Jones

    39 069,59
    +4,29 (+0,01 %)
     
  • Nasdaq

    16 920,79
    +184,79 (+1,10 %)
     
  • Nikkei 225

    38 900,02
    +253,91 (+0,66 %)
     
  • EUR/USD

    1,0864
    +0,0014 (+0,13 %)
     
  • HANG SENG

    18 827,35
    +218,41 (+1,17 %)
     
  • Bitcoin EUR

    64 655,45
    +1 354,18 (+2,14 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 519,19
    +35,00 (+2,36 %)
     
  • S&P 500

    5 304,72
    +36,88 (+0,70 %)
     

Pour protéger les mineurs des jeux et du tabac, ce buraliste fait appel à un «détecteur d'âge»

Julien Sarboraria / Capital

Les mineurs ne sont pas les bienvenus en bureau de tabac. Ce n’est pas pour autant que certains ne tentent pas de resquiller. Un buraliste a donc décidé de sévir ou, tout du moins, de procéder à une vérification hors du commun. D’après les informations de La Voix du Nord du 5 mai 2024, Olivier Martin, gérant du Blagau à Hautmont, dans le Nord, a décidé d’installer un dispositif un peu particulier : un détecteur de visage. Le principe est simple. L’appareil détecte les visages des personnes se présentant au comptoir. S’il affiche une lumière verte, cela veut dire que le client est majeur. En cas de signal visuel rouge, il est mineur.

Interrogée par TF1, la vendeuse derrière le comptoir est plutôt satisfaite de l’utilisation d’un tel dispositif. D’après elle, «les jeunes d'aujourd'hui ont beaucoup de maquillage, ils changent beaucoup de coiffure et de vêtements, souligne la vendeuse. Ils font plus vieux». C’est donc un gain de temps pour les équipes du tabac du Blagau. Ce que confirme le gérant de l’établissement, toujours au micro de TF1. «C'est un gain de temps, plutôt que de demander une pièce d'identité toutes les cinq ou dix minutes», assure-t-il. Mais qui dit temps, dit argent. Pour gagner de précieuses secondes, le patron a déboursé 6 000 euros.

Que les clients se rassurent, l’appareil ne prend pas de photos. Il ne sert qu’à scanner pour analyser les traits du visage des personnes se présentant au comptoir. Des dispositifs comme celui-ci, il n’y en a qu’une centaine dans les (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Démarchage téléphonique abusif : deux entreprises condamnées à 126 000 euros d’amende
ExxonMobil lourdement condamné pour avoir causé le cancer d'un mécanicien
Football : le contrat renouvelé entre la FFF et Nike bat des records
SNCF : est-il obligatoire d’avoir sa carte d’identité pour voyager ?
Grand Est : les réservations débarquent dans les TER pour lutter contre la surfréquentation