Publicité
La bourse ferme dans 3 h 13 min
  • CAC 40

    7 642,34
    -64,55 (-0,84 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 923,69
    -27,29 (-0,55 %)
     
  • Dow Jones

    39 411,21
    +260,91 (+0,67 %)
     
  • EUR/USD

    1,0717
    -0,0020 (-0,18 %)
     
  • Gold future

    2 342,50
    -1,90 (-0,08 %)
     
  • Bitcoin EUR

    56 992,10
    -266,46 (-0,47 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 270,41
    +21,29 (+1,70 %)
     
  • Pétrole WTI

    81,03
    -0,60 (-0,74 %)
     
  • DAX

    18 133,56
    -192,02 (-1,05 %)
     
  • FTSE 100

    8 260,47
    -21,08 (-0,25 %)
     
  • Nasdaq

    17 496,82
    -192,54 (-1,09 %)
     
  • S&P 500

    5 447,87
    -16,75 (-0,31 %)
     
  • Nikkei 225

    39 173,15
    +368,50 (+0,95 %)
     
  • HANG SENG

    18 072,90
    +45,19 (+0,25 %)
     
  • GBP/USD

    1,2685
    -0,0003 (-0,03 %)
     

« Il me protège et m’éduque » : les confidences d’Adèle Exarchopoulos sur son fils

©OLIVIER BORDE / BESTIMAGE

Ce lundi 4 septembre, Adèle Exarchopoulos s’est confiée sur la maternité lors de son passage dans l’émission de Mouloud Achour, « Clique ».

Le 13 septembre prochain, Adèle Exarchopoulos sera à l’affiche du film « Un métier sérieux », aux côtés de Louise Bourgoin, Vincent Lacoste ou encore François Cluzet. Un long-métrage signé Thomas Lilti, qui nous plonge au cœur du monde de l’enseignement. En attendant de découvrir ce dernier dans les salles obscures, la comédienne était invitée dans l’émission de Mouloud Achour, « Clique », dont elle est marraine, ce lundi 4 septembre. L’occasion pour elle d’évoquer sa carrière, mais aussi des pans de sa vie personnelle. Actrice phare de sa génération, Adèle Exarchopoulos est aussi la mère comblée d’un garçon prénommé Ismaël, né en 2017.

« C’est ma limite à tout mon fils »

« En étant maman, en découvrant ce rôle-là, je trouve qu’aujourd’hui mon fils m’éduque plus que je ne l’éduque », raconte la star de « La Vie d’Adèle ». Très discrète sur sa vie privée, elle explique à Mouloud Achour : « Tu te rends vite compte avec un enfant que tu auras beau lui faire la morale ou parler, s’il ne te voit pas le faire et ça dans tout – dans la foi, dans le quotidien, dans la politesse, dans la manière dont tu te comportes avec les gens, avec toi-même, ou avec lui… […] Je ne peux pas reprocher à mon fils d’être nonchalant si moi-même ma manière de manger l’est. Du coup, je pense qu’il me protège et qu’il m’éduque plus que je ne le fais et puis, c’est ma limite à tout mon fils. »

PUBLICITÉ

Lire...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi