La bourse ferme dans 1 h 31 min
  • CAC 40

    6 236,17
    -31,11 (-0,50 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 990,94
    -23,86 (-0,59 %)
     
  • Dow Jones

    33 839,23
    +23,33 (+0,07 %)
     
  • EUR/USD

    1,2064
    +0,0046 (+0,39 %)
     
  • Gold future

    1 786,70
    +4,70 (+0,26 %)
     
  • BTC-EUR

    40 788,53
    -5 244,12 (-11,39 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 122,52
    -1,38 (-0,12 %)
     
  • Pétrole WTI

    61,59
    +0,16 (+0,26 %)
     
  • DAX

    15 179,29
    -141,23 (-0,92 %)
     
  • FTSE 100

    6 906,23
    -32,01 (-0,46 %)
     
  • Nasdaq

    13 918,46
    +100,04 (+0,72 %)
     
  • S&P 500

    4 153,17
    +18,19 (+0,44 %)
     
  • Nikkei 225

    29 020,63
    -167,54 (-0,57 %)
     
  • HANG SENG

    29 078,75
    +323,41 (+1,12 %)
     
  • GBP/USD

    1,3860
    +0,0017 (+0,13 %)
     

Des propositions pour assurer le financement de la transition énergétique des logements

·1 min de lecture

La ministre du logement, Emmanuel Wargon, et le ministre de l’économie et de la relance, Bruno Le Maire, ont confié la mission à la toute fin de 2020 au directeur général délégué de la Caisse des dépôts et consignations et directeur de la Banque des territoires, Olivier Sichel, d’imaginer les meilleures voies de financement des travaux de rénovation énergétique dans les logements. L’enjeu est considérable et le gouvernement n’ignore pas que les injonctions légales, notamment lorsqu’aura été votée et promulguée la loi Climat et résilience, ou encore les incantations publiques ne suffiront pas pour atteindre les objectifs. En peu de chiffres, on comprend le défi : 4,8 millions de passoires énergétiques, c’est-à-dire de logements classés F ou G dans l’échelle du diagnostic de performance énergétique (DPE), à traiter dans les dix ans qui viennent, soit chaque année 290.000 maisons individuelles et 9.500 copropriétés de 20 logements en moyenne. Il a été estimé en outre que les investissements à engager s’élevaient à 46.000 euros en maison et à 25.000 euros en appartement. C’est titanesque et le nerf de la guerre pourrait bien compromettre la réussite de ce grand projet national.Certes, il y a le puissant dispositif MaPrimeRénov et son budget de 5 milliards d’euros à consommer en deux ans. Il rencontre jusqu’à présent un réel succès, et les observateurs sont tentés après quelques mois de l’extrapoler. On entend ainsi que l’enveloppe allouée ne suffirait pas et qu’il faudrait une rallonge (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Balcon, étage, exposition... leur impact sur le prix de votre logement
Crédit immobilier : tout ce qu’il vous faut savoir pour négocier au mieux votre emprunt cette année
Loi climat : pourquoi l'obligation de rénovation énergétique risque de passer à la trappe
Gérard Depardieu vend enfin sa maison de Néchin et fait une bien mauvaise affaire
Passoires thermiques : un accompagnement bientôt obligatoire pour lancer vos travaux ?