Marchés français ouverture 6 h 55 min
  • Dow Jones

    35 116,40
    +278,24 (+0,80 %)
     
  • Nasdaq

    14 761,29
    +80,23 (+0,55 %)
     
  • Nikkei 225

    27 641,83
    -139,19 (-0,50 %)
     
  • EUR/USD

    1,1869
    +0,0001 (+0,01 %)
     
  • HANG SENG

    26 194,82
    -40,98 (-0,16 %)
     
  • BTC-EUR

    32 215,79
    -942,48 (-2,84 %)
     
  • CMC Crypto 200

    933,46
    -9,98 (-1,06 %)
     
  • S&P 500

    4 423,15
    +35,99 (+0,82 %)
     

La proposition de loi Egalim 2 menace-t-elle l’étiquetage “Origine France” ?

·1 min de lecture

La question de la rémunération des agriculteurs est à nouveau au coeur des débats. Moins de trois ans après la loi Alimentation, une proposition de loi LREM dite Egalim 2 arrive jeudi à l'Assemblée, avec pour ambition de compléter l'arsenal de la première loi Egalim votée en 2018, mais jugée insuffisante par les professionnels du secteur. Cette proposition de loi concernera aussi les étiquettes des produits alimentaires, mais pourrait affaiblir la traçabilité des produits. Une éventualité qui provoque la colère des associations de consommateurs. 

>> Retrouvez tous les journaux de la rédaction d'Europe 1 en replay et en podcast ici

On pourra ainsi trouver des lasagnes à la viande ou un plateau de charcuterie avec pour seule indication sur l'emballage, deux lettres : UE, pour Union européenne. Que la viande soit française, belge ou polonaise, le consommateur n'en saura rien. C'est la brèche qu'ouvre le texte discuté à l'Assemblée nationale. Pour que la mention du pays d'origine soit obligatoire, il faudra prouver qu'un lien existe entre l'origine du produit et ses propriétés nutritives, par exemple.

"Les consommateur veulent une transparence totale"

Pour Olivier Andrault, de l'UFC-Que Choisir, c'est une aberration. "On est vraiment scandalisés par cette proposition de loi, puisqu'elle va complètement à rebours des demandes des consommateurs", estime-t-il. "Après les multiples scandales alimentaires, les consommateurs veulent une transparence totale sur les recettes de l'i...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles