La bourse ferme dans 8 h 29 min
  • CAC 40

    7 023,80
    +41,84 (+0,60 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 184,97
    +20,37 (+0,49 %)
     
  • Dow Jones

    34 160,78
    -7,31 (-0,02 %)
     
  • EUR/USD

    1,1138
    -0,0009 (-0,08 %)
     
  • Gold future

    1 795,10
    +2,00 (+0,11 %)
     
  • BTC-EUR

    33 147,98
    +394,66 (+1,20 %)
     
  • CMC Crypto 200

    836,57
    +17,06 (+2,08 %)
     
  • Pétrole WTI

    87,37
    +0,76 (+0,88 %)
     
  • DAX

    15 524,27
    +64,88 (+0,42 %)
     
  • FTSE 100

    7 554,31
    +84,53 (+1,13 %)
     
  • Nasdaq

    13 352,78
    -189,34 (-1,40 %)
     
  • S&P 500

    4 326,51
    -23,42 (-0,54 %)
     
  • Nikkei 225

    26 717,34
    +547,04 (+2,09 %)
     
  • HANG SENG

    23 561,26
    -245,74 (-1,03 %)
     
  • GBP/USD

    1,3388
    +0,0007 (+0,05 %)
     

Propos racistes lors d’OM-Troyes : Pablo Longoria présente ses excuses

·1 min de lecture
Suk Hyun-jun, attaquant de Troyes, a été victime de propos racistes dimanche soir.
Suk Hyun-jun, attaquant de Troyes, a été victime de propos racistes dimanche soir.

Malgré l?absence de supporteurs au stade Vélodrome de Marseille dimanche 28 novembre, le match de l?OM contre Troyes a été émaillé d?un grave incident. Des propos racistes ont été prononcés par un individu qui se trouvait sur le banc marseillais. Les micros d?Amazon Prime Video les ont captés, et RMC Sport les a ensuite diffusés sur son antenne. Suk Hyun-jun est le joueur victime de ces propos discriminants. Le club de Troyes a fait un premier communiqué mardi pour dénoncer les faits. Contacté par l?Agence France-Presse, un porte-parole de l?OM a expliqué que le président du club Pablo Longoria, mis au courant de l?incident peu auparavant, avait contacté son homologue de l?Estac pour « présenter les excuses de l?OM au joueur et au club de Troyes ».

« L?OM condamne évidemment tout propos raciste. Pablo Longoria a précisé au président troyen qu?il demanderait des explications aux auteurs de ces propos », a déclaré la même source, qui a précisé que l?OM n?avait « pas encore formellement » identifié les auteurs des phrases en question.

Les propos incriminés par le club aubois visent son attaquant sud-coréen Suk Hyun-jun, entré en jeu à la 76e minute de la défaite 1-0 des Troyens, un match disputé à huis clos au Vélodrome. « S?il est absolument hors de question de donner écho aux paroles captées par les micros d?Amazon Prime ce dimanche, ces propos sont tout bonnement inacceptables et viennent entacher une discipline, le football, qui se veut par essence multicol [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles