La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 727,52
    +42,31 (+0,63 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 182,91
    +33,85 (+0,82 %)
     
  • Dow Jones

    35 294,76
    +382,20 (+1,09 %)
     
  • EUR/USD

    1,1606
    +0,0005 (+0,05 %)
     
  • Gold future

    1 768,10
    -29,80 (-1,66 %)
     
  • BTC-EUR

    52 906,11
    +3 178,56 (+6,39 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 464,06
    +57,32 (+4,07 %)
     
  • Pétrole WTI

    82,66
    +1,35 (+1,66 %)
     
  • DAX

    15 587,36
    +124,64 (+0,81 %)
     
  • FTSE 100

    7 234,03
    +26,32 (+0,37 %)
     
  • Nasdaq

    14 897,34
    +73,91 (+0,50 %)
     
  • S&P 500

    4 471,37
    +33,11 (+0,75 %)
     
  • Nikkei 225

    29 068,63
    +517,70 (+1,81 %)
     
  • HANG SENG

    25 330,96
    +368,37 (+1,48 %)
     
  • GBP/USD

    1,3751
    +0,0074 (+0,54 %)
     

Prolongation du Pinel et du prêt à taux zéro : les remords tardifs du gouvernement pour soutenir le logement

·1 min de lecture

La ministre en charge du Logement, Emmanuelle Wargon, a annoncé il y a quelques jours plusieurs nouvelles heureuses pour les ménages et les professionnels de l’immobilier : les deux dispositifs les plus populaires et les plus puissants pour le logement neuf, le prêt à taux zéro et le Pinel, sont prolongés en l’état, sans modification de règles, jusqu’en 2023 pour le premier et jusqu’en 2024 pour le second. Le projet de loi de finances pour 2022 actera ces deux décisions et il ne fait pas de doute que les députés et les sénateurs suivront. Au-delà de la satisfaction, il faut analyser ce choix du gouvernement.Il met fin d’abord à des atermoiements bien malvenus, qui témoignaient d’une approche exclusivement budgétaire et myope de la politique du logement. Depuis le début du quinquennat, l’exécutif n’a eu de cesse de vouloir réduire les dépenses en faveur du logement, sans regarder qu’un euro investi en rapporte deux à l’État, certes avec un effet retard de l’ordre de deux ans. Il reste que le Président Macron aura bénéficié dans le budget de la nation des retombées des investissements en la matière qui l’ont précédé, et que par conséquent les rentrées fiscales dues au logement sont bien au rendez-vous. On a porté un préjudice lourd au secteur en le privant de visibilité : pour les Français, pas de problème et s’ils ont accès à un avantage au moment où ils recherchent à se loger ou à investir, ils passent à l’acte. Pour les professionnels de la construction en revanche, les menaces (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Immobilier : “un dégonflement de la bulle de la Chine à la France ?” La chute des prix jusqu’où ?
Prêt à taux zéro : les conditions d'éligibilité resteront finalement identiques en 2022
Découvrez en vidéo le futur plus haut gratte-ciel de France à La Défense
Le prêt à taux zéro finalement prolongé jusqu'à fin 2023
Etes-vous vraiment prêt à rendre votre logement plus écolo ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles