Marchés français ouverture 5 h 37 min
  • Dow Jones

    35 135,94
    +236,60 (+0,68 %)
     
  • Nasdaq

    15 782,83
    +291,18 (+1,88 %)
     
  • Nikkei 225

    28 599,15
    +315,23 (+1,11 %)
     
  • EUR/USD

    1,1299
    +0,0006 (+0,06 %)
     
  • HANG SENG

    23 707,00
    -145,24 (-0,61 %)
     
  • BTC-EUR

    50 969,86
    -485,64 (-0,94 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 454,90
    +25,96 (+1,82 %)
     
  • S&P 500

    4 655,27
    +60,65 (+1,32 %)
     

Prokarium partage les données précliniques de validation de principe relatives à son programme sur l'immunothérapie microbienne dans le cadre du cancer vésical lors du congrès 2021 de la STIC

·4 min de lecture

LONDRES, November 11, 2021--(BUSINESS WIRE)--Prokarium, la société biopharmaceutique pionnière dans le domaine oncologique de l’immunothérapie microbienne, a partagé aujourd'hui des données précliniques lors du 36e congrès annuel de la STIC (Société pour l'immunothérapie du cancer). Les données présentées par affiche scientifique établissent l'efficacité préclinique de leur souche vivante atténuée de Salmonella enterica Typhi ZH9 comme nouvelle immunothérapie microbienne contre le cancer vésical. Prokarium oriente désormais son programme vers la réalisation d'un essai clinique basé sur ces résultats prometteurs.

« Depuis 30 ans, l'immunothérapie microbienne, qui consiste à administrer le bacille de Calmette-Guérin (BCG) par voie intravésicale, représente la norme de soins pour traiter les tumeurs de vessie non infiltrant le muscle. Ce traitement étant associé à des pénuries de produits, à d'importants effets secondaires, ainsi qu'à des taux de récurrence et de progression de la maladie très élevés, les possibilités d'innovation et d'approche inédite sont très nombreuses », a déclaré le Dr Livija Deban, directrice scientifique de Prokarium. « Les données que nous avons présentées à la STIC prouvent que notre traitement a le potentiel de comporter des avantages considérables par rapport à la norme de soins actuelle. »

L'efficacité thérapeutique de l'administration de Salmonella ZH9 par voie intravésicale a été prouvée dans le cadre d'un modèle orthotopique de cancer vésical sévère. Les souris ayant reçu une seule dose de ZH9 par voie intravésicale quatre jours après l'apparition de la tumeur ont présenté un important bénéfice en survie par rapport au groupe témoin et aux animaux traités par BCG [survies médianes respectives de 30 vs 20,5 (p = 0,003) et 23,5 (p = 0,025) jours]. Chez les animaux traités au ZH9 et ayant survécu, on a constaté une protection de 100 % dans un modèle de réapparition de tumeur, ce qui laisse entrevoir une immunité antitumorale de longue durée grâce au traitement par ZH9. Qui plus est, une seule administration de ZH9 par voie intravésicale a provoqué une solide réponse immunitaire locale caractérisée par le recrutement de cellules tueuses naturelles (NK), de cellules CD4+ et CD8+ T et de cellules dendritiques à phénotype activé et présentation croisée (Ly6C+, CD103+). L'efficacité de la souche ZH9 administrée par voie intravésicale s'accroît par ailleurs lorsqu'une dose d'amorçage systémique de Salmonella, qui recrute des cellules immunitaires dans la vessie avant la dose intravésicale, est administrée pour renforcer la réponse antitumorale subséquente.

Détails de la présentation :
Titre :
« Novel microbial immunotherapy approach for the treatment of bladder cancer » (nouvelle approche basée sur l'immunothérapie microbienne pour traiter le cancer vésical)
Numéro d'affiche : 878
Oratrice : Dr Livija Deban, directrice scientifique de Prokarium
Date/heure : samedi 13 novembre 2021

Le texte complet du résumé a été publié sur le site web de la STIC le 9 novembre 2021, à 7 h heure de l'Est.

À propos des TVNIM

Le cancer de la vessie représente 5 % de l'ensemble des nouveaux cas de cancer aux États-Unis et 550 000 nouveaux cas chaque année au niveau mondial. Le stade clinique est déterminé par la profondeur de l'infiltration de la paroi vésicale. Plus de 70 % des cas sont diagnostiqués au stade précoce de la maladie, également appelé tumeur de vessie non infiltrant le muscle (TVNIM). Malgré ces diagnostics précoces, les seuls traitements autorisés sont le bacille de Calmette-Guérin (BCG) et la chimiothérapie. C'est le cancer vésical qui possède le taux de récurrence le plus élevé de tous les cancers connus (jusqu'à 80 %), ce qui en fait l'un des plus onéreux à traiter, puisque l'ablation de la vessie (cystectomie) se révèle généralement nécessaire en dernier recours et est associée à une morbidité accrue/une réduction de la qualité de vie.

À propos de Prokarium

Prokarium est une société biopharmaceutique pionnière dans le domaine de l’immunothérapie microbienne. Notre portefeuille est conçu pour faire passer l'immuno-oncologie au niveau supérieur, en s’appuyant sur les avancées les plus récentes en immunologie du cancer. Le principal programme de Prokarium est axé sur la transformation du paradigme de traitement du cancer de la vessie par l'obtention d'effets antitumoraux de longue durée induits par le système immunitaire. Prokarium est basée à Londres, au Royaume-Uni. Pour de plus amples informations, rendez-vous sur https://www.prokarium.com.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Consultez la version source sur businesswire.com : https://www.businesswire.com/news/home/20211111005248/fr/

Contacts

Pour Prokarium
Kristen Albright
Présidente-directrice générale
kristen.albright@prokarium.com
www.prokarium.com

Pour les médias
MacDougall Advisors
Matthew Corcoran ou Mario Brkulj
+1 781-235-3060 ou +49 175 5711 562
prokarium@macbiocom.com
www.macbiocom.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles