Publicité

Projet de loi de finances : ce qu’il faut retenir des annonces du gouvernement

Fraude, chèque-carburant, taxe autoroute, rénovation… Voici ce que le ministère de l’Économie prévoit pour un « rétablissement ambitieux » des comptes publics.

Le ministre de l'Économie Bruno Le Maire a présenté ce mercredi 27 juillet le projet de loi de finances 2024.  - Credit:Fred Dugit/PhotoPQR/Le Parisien/MaxPPP
Le ministre de l'Économie Bruno Le Maire a présenté ce mercredi 27 juillet le projet de loi de finances 2024. - Credit:Fred Dugit/PhotoPQR/Le Parisien/MaxPPP

Comme chaque année, l'automne marque le début d'une âpre bataille parlementaire qui va occuper le gouvernement, les députés et les sénateurs pendant de longues semaines. Le projet de loi de finances (PLF) 2024 a été présenté, ce mercredi 27 septembre, en conseil des ministres. Quelques minutes plus tôt, le ministre de l'Économie Bruno Le Maire, accompagné de son ministre délégué aux Comptes publics Thomas Cazenave, le qualifiait de « première marche d'une trajectoire de rétablissement ambitieuse » de nos comptes publics. Mais que contient exactement ce projet de loi ? Voici les cinq points à retenir.

Fin des mesures anti-inflation… mais création d'un chèque carburant

Après avoir dépensé, au total, 36,8 milliards d'euros pour aider les ménages à faire face à la hausse du prix du gaz et de l'électricité, il est temps de se serrer un peu la ceinture, nous dit le gouvernement. La fin progressive du bouclier tarifaire – déjà actée pour le gaz, en cours pour l'électricité – et des aides aux entreprises permettra d'économiser respectivement 10 et 4,5 milliards d'euros. Mais un chèque carburant de 100 euros par véhicule pour les ménages les plus modestes qui utilisent leur voiture pour aller travailler – 430 millions – va en revanche être mis en place pour les aider à faire face à la hausse du prix de l'essence et du gazole. Une enveloppe de 25 milliards va également être allouée pour l'indexation sur l'inflation des prestations sociales, des minima sociaux, des ret [...] Lire la suite

VIDÉO - Carburants: après l'échec de la vente à perte, l'exécutif obtient des opérations à prix coûtant des distributeurs