La bourse ferme dans 1 h 37 min
  • CAC 40

    6 682,01
    -5,78 (-0,09 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 936,12
    -3,07 (-0,08 %)
     
  • Dow Jones

    33 506,50
    -89,84 (-0,27 %)
     
  • EUR/USD

    1,0523
    +0,0054 (+0,52 %)
     
  • Gold future

    1 797,00
    +14,60 (+0,82 %)
     
  • BTC-EUR

    15 999,58
    -274,44 (-1,69 %)
     
  • CMC Crypto 200

    395,65
    -6,38 (-1,59 %)
     
  • Pétrole WTI

    74,86
    +0,61 (+0,82 %)
     
  • DAX

    14 315,43
    -27,76 (-0,19 %)
     
  • FTSE 100

    7 530,96
    +9,57 (+0,13 %)
     
  • Nasdaq

    10 934,46
    -80,43 (-0,73 %)
     
  • S&P 500

    3 926,67
    -14,59 (-0,37 %)
     
  • Nikkei 225

    27 686,40
    -199,47 (-0,72 %)
     
  • HANG SENG

    18 814,82
    -626,36 (-3,22 %)
     
  • GBP/USD

    1,2204
    +0,0070 (+0,58 %)
     

Accélération des énergies renouvelables : le projet de loi menacé faute de majorité

GUILLAUME SOUVANT / AFP

Le projet de loi sur l'accélération de la production d'énergies renouvelables arrive ce mercredi 2 novembre devant le Sénat. Mais le gouvernement peine à trouver une majorité sur ce texte, déjà largement amendé par la droite en commission, à contre-courant des ambitions de l'exécutif.

Le projet de loi sur l'accélération de la production d'énergies renouvelables arrive ce mercredi 2 novembre au Sénat. Le texte, porté par la ministre de la Transition énergétique Agnès Pannier-Runacher, a pour objectif de faire rattraper à la France son grand retard sur les énergies renouvelables, alors qu'Emmanuel Macron dit vouloir "aller deux fois plus vite sur les renouvelables". "Nous sommes le seul des vingt-sept Etats européens à avoir manqué à nos engagements sur les énergies renouvelables", confirme Lola Vallejo, de l'Institut du développement durable et des relations internationales (Iddri).

Lire aussiNeutralité carbone 2050 : doubler les investissements coûtera moins cher que l'inaction

Le projet de loi s'articule en grands volets : allègement des procédures administratives pour réduire le temps de déploiement des projets, accélération du développement de l'énergie solaire et du développement de l'éolien en mer.

Mais le gouvernement risque d'avoir du mal à trouver une majorité, avec d'un côté des écologistes qui jugent le projet de loi trop peu ambitieux, et de l'autre des Républicains qui freinent des quatre fers, alors que les Sénateurs, majoritairement à droite, seront les premiers à examiner le texte, avant l'Assemblée nationale.

La droite majoritaire au Sénat, pour un droit de veto des maires

En commission, les sénateurs ont adoptés la semaine dernière de nouvelles dispositions visant à renforcer les pouvoirs des élus locaux en leur donnant en particulier la possibilité de faire évoluer un projet, voire de s'y opposer, pulvérisant les ambitions du gouvernement. Alors que le droit de véto des maires pour l'éolien déjà proposé par les sénateurs en 2021 avait été rejeté par les députés, l'idée revient sur la table alors que le camp présidentiel a perdu sa majorité absolue à l'Assemblée.

"Personne aujourd'hui ne remet en cause la nécessité de développer les énergies renouvelables", souligne le rapporteur du texte au Sénat, Didier Mandelli (LR). Mais en c[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi