La bourse ferme dans 3 min
  • CAC 40

    5 710,51
    -73,38 (-1,27 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 641,02
    -44,26 (-1,20 %)
     
  • Dow Jones

    31 082,25
    -319,76 (-1,02 %)
     
  • EUR/USD

    1,2101
    -0,0086 (-0,70 %)
     
  • Gold future

    1 726,00
    -49,40 (-2,78 %)
     
  • BTC-EUR

    39 551,54
    -3 133,21 (-7,34 %)
     
  • CMC Crypto 200

    961,06
    +27,92 (+2,99 %)
     
  • Pétrole WTI

    62,51
    -1,02 (-1,61 %)
     
  • DAX

    13 801,10
    -78,23 (-0,56 %)
     
  • FTSE 100

    6 504,52
    -147,44 (-2,22 %)
     
  • Nasdaq

    13 202,27
    +82,84 (+0,63 %)
     
  • S&P 500

    3 825,99
    -3,35 (-0,09 %)
     
  • Nikkei 225

    28 966,01
    -1 202,26 (-3,99 %)
     
  • HANG SENG

    28 980,21
    -1 093,96 (-3,64 %)
     
  • GBP/USD

    1,3929
    -0,0084 (-0,60 %)
     

Projet de loi Climat: Macron lance son opération "conquête verte" en vue de 2022

·2 min de lecture

Très critiqué sur son action environnementale, le chef de l’Etat compte sur le projet de loi Climat pour incarner une écologie réaliste. Objectif 2022.

A quinze mois de l’élection présidentielle, Emmanuel Macron déplace la bataille sur le terrain écologique. Persuadé que les enjeux climatiques joueront un rôle déterminant en 2022, le président de la République est à la manœuvre. , il pousse à l’adoption rapide du projet de loi Climat, . Présenté ce mercredi 10 février en Conseil des ministres, ce texte, dont les 65 propositions visent à "écologiser" le quotidien des Français, "sera, avec le projet de loi séparatisme, le dernier grand acte politique du quinquennat", pose le cabinet de la ministre de la Transition écologique, Barbara Pompili.

Bilan écorné

Avec cette séquence, le chef de l’Etat entend convaincre les Français de la sincérité de sa mue écologique et redorer un bilan environnemental écorné par les renoncements sur le glyphosate, les néonicotinoïdes et – surtout – la déflagration qu’a constitué . "Emmanuel Macron est à la peine, car l’on retient davantage ses échecs, symboliques, que les avancées existantes, très techniques et difficiles à mettre en valeur", analyse l’experte de l’opinion à la Fondation Jean-Jaurès, Chloé Morin.

De fait, la machine s’est enrayée, . Après avoir mis fin aux mégaprojets de Notre-Dame-des-Landes et EuropaCity, qui avaient empoisonné la présidence de François Hollande, Emmanuel Macron a vu la dynamique écologique de son quinquennat s’essouffler. "On s’est réveillés, de Macron “Mister Univers de l’écologie”, qui faisait la leçon à Trump et Bolsonaro avec son “Make our planet great again”, à… rien ou pas grand-chose", résume cruellement l’ancien patron des Verts, David Cormand.

Pire, Emmanuel Macron a vu se constituer face à lui un front hétéroclite d’associations pro-environnementales et d’opposants politiques, qui sape son bilan environnemental devant les tribunaux. Après la jeune militante suédoise Greta Thunberg, , c’est un groupement d’associations écologistes (Greenpeace France, Oxfam, la Fondation pour la nature et l’homme, etc.) , le 3 février.

Lire aussi

Si Emmanuel Mac[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi