La bourse ferme dans 1 h 56 min
  • CAC 40

    6 752,97
    -13,54 (-0,20 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 216,52
    -7,45 (-0,18 %)
     
  • Dow Jones

    35 730,43
    -26,45 (-0,07 %)
     
  • EUR/USD

    1,1618
    +0,0016 (+0,14 %)
     
  • Gold future

    1 795,30
    +1,90 (+0,11 %)
     
  • BTC-EUR

    50 802,84
    -3 278,54 (-6,06 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 415,09
    -59,24 (-4,02 %)
     
  • Pétrole WTI

    83,04
    -1,61 (-1,90 %)
     
  • DAX

    15 701,36
    -55,70 (-0,35 %)
     
  • FTSE 100

    7 262,28
    -15,34 (-0,21 %)
     
  • Nasdaq

    15 271,14
    +35,43 (+0,23 %)
     
  • S&P 500

    4 571,22
    -3,57 (-0,08 %)
     
  • Nikkei 225

    29 098,24
    -7,77 (-0,03 %)
     
  • HANG SENG

    25 628,74
    -409,53 (-1,57 %)
     
  • GBP/USD

    1,3725
    -0,0039 (-0,28 %)
     

Les programmes (6/6): Denis Payre promet 200 milliards d'économies

·2 min de lecture

SERIE LES REPUBLICAINS (6/6) - En promettant un plan d'économie de 200 milliards d'euros, Denis Payre veut "réinventer la France pour tous" et changer le modèle français qui ne fonctionne plus selon lui.

L'ambition est cette fois plus personnelle. Huit ans après la création de son mouvement Nous Citoyens, qu'il vient de réactiver pour l'occasion, l'entrepreneur Denis Payre se lance dans la course à la présidentielle. A la surprise générale, il a annoncé sa candidature à la primaire de la droite - il affirme avoir vainement tenté de prévenir , le patron de LR, pendant l'été. L'homme d'affaires veut incarner "le candidat de rupture" estimant avoir les coudées franches après le retrait de Bruno Retailleau. Et promet d'engager "un gigantesque chantier de transformation de la fonction publique" avec, à la clé, un plan d'économie de 200 milliards d'euros.

"Le modèle français ne fonctionne plus"

Une ligne très fillonniste dont il cherche pourtant à se démarquer: son approche est "managériale et non comptable" comme celle du candidat à la présidentielle de 2017, souligne-t-il. "Notre fonction publique est la plus coûteuse du monde pour un service rendu souvent médiocre. Et le surcoût par rapport à nos voisins représente deux fois et demie le budget de l'Education nationale", scande , cofondateur de Business Objects, pépite high-tech des années 1990.

Il veut "réinventer la France pour tous" car, selon lui, "le modèle français ne fonctionne plus, il s'affaisse partout." Avec son programme en trois points, il veut "sortir la France du tout Etat". Objectifs: d'abord lui permettre de retrouver la sécurité, la prospérité et l'excellence éducative. Réparer ensuite les fractures territoriales. Et réussir enfin la transition énergétique. Sa petite équipe de campagne lui a déjà trouvé un slogan: "Social pour l'homme, libéral pour l'entreprise, écologique pour tous".

Lire aussi

Retrouvez cet article sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles