La bourse ferme dans 5 h 54 min
  • CAC 40

    6 725,44
    -8,25 (-0,12 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 188,61
    -0,20 (-0,00 %)
     
  • Dow Jones

    35 677,02
    +73,92 (+0,21 %)
     
  • EUR/USD

    1,1631
    -0,0015 (-0,13 %)
     
  • Gold future

    1 801,10
    +4,80 (+0,27 %)
     
  • BTC-EUR

    53 896,05
    +981,96 (+1,86 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 453,34
    -49,70 (-3,31 %)
     
  • Pétrole WTI

    84,28
    +0,52 (+0,62 %)
     
  • DAX

    15 564,13
    +21,15 (+0,14 %)
     
  • FTSE 100

    7 237,59
    +33,04 (+0,46 %)
     
  • Nasdaq

    15 090,20
    -125,50 (-0,82 %)
     
  • S&P 500

    4 544,90
    -4,88 (-0,11 %)
     
  • Nikkei 225

    28 600,41
    -204,44 (-0,71 %)
     
  • HANG SENG

    26 132,03
    +5,10 (+0,02 %)
     
  • GBP/USD

    1,3752
    -0,0008 (-0,06 %)
     

Les programmes (5/6) - Philippe Juvin veut mettre les fonctionnaires sur le terrain

·2 min de lecture

SERIE LES REPUBLICAINS (5/6) - "Sortons nos agents des bureau", voilà le mot d'ordre du programme de Philippe Juvin, qui se présente comme le candidat des services publics.

Il se présente comme le candidat des services publics et concède volontiers que la droite est historiquement caricaturale sur le sujet. Ancien député européen (2009-2019), le médiatique chef des urgences de l'hôpital européen Georges-Pompidou à Paris émet comme proposition phare de redéployer, en cinq ans, 300 000 agents publics, sur les 5,66 millions que compte la France. "Il faut passer du back office au front office, de l'administration au terrain, plaide Philippe Juvin. La France souffre de ce mal chronique. Sortons nos agents des bureaux."

Pas d'augmentation de la dépense publique

Si le gouvernement actuel s'est engagé à relocaliser une quarantaine de services administratifs hors de Paris et des grandes villes, les tentatives de réformes dans ce domaine ont régulièrement échoué. "Bien sûr que ce genre de mesure crée des déceptions, se heurte à une bureaucratie toute-puissante, mais c'est l'une des clés pour être plus efficace et redynamiser les zones défavorisées et rurales", poursuit Philippe Juvin. A 57 ans, l'autre grand chantier du maire LR de La Garenne-Colombes (Hauts-de-Seine), admirateur de Raymond Aron, c'est "un plan d'égalité des territoires". Sa philosophie : "Pour 1 euro versé aux villes, il faut 1 euro pour les campagnes" et le transfert de nouveaux pouvoirs aux collectivités locales, notamment en matière de santé et de sécurité.

Dans cette optique, et bien que le médecin-candidat n'entende pas augmenter la dépense publique, il milite aussi pour baisser les impôts de production des entreprises implantées dans les zones non métropolitaines. "Aujourd'hui, si on veut rééquilibrer le pays, il est impératif de le réindustrialiser et de créer des sociétés en régions." A ce stade, il ne précise pas comment.

Lire aussi

Retrouvez cet article sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles