La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 727,52
    +42,31 (+0,63 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 182,91
    +33,85 (+0,82 %)
     
  • Dow Jones

    35 294,76
    +382,20 (+1,09 %)
     
  • EUR/USD

    1,1606
    +0,0005 (+0,05 %)
     
  • Gold future

    1 768,10
    -29,80 (-1,66 %)
     
  • BTC-EUR

    52 944,01
    +3 013,44 (+6,04 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 464,06
    +57,32 (+4,07 %)
     
  • Pétrole WTI

    82,66
    +1,35 (+1,66 %)
     
  • DAX

    15 587,36
    +124,64 (+0,81 %)
     
  • FTSE 100

    7 234,03
    +26,32 (+0,37 %)
     
  • Nasdaq

    14 897,34
    +73,91 (+0,50 %)
     
  • S&P 500

    4 471,37
    +33,11 (+0,75 %)
     
  • Nikkei 225

    29 068,63
    +517,70 (+1,81 %)
     
  • HANG SENG

    25 330,96
    +368,37 (+1,48 %)
     
  • GBP/USD

    1,3751
    +0,0074 (+0,54 %)
     

Les programmes (1/5) : Xavier Bertrand, un gaullisme-social rénové et décentralisateur

·2 min de lecture

SERIE LES REPUBLICAINS (1/5) - Il se présente comme l'héritier du gaullisme social. En même temps, Xavier Bertrand, le président de la région Hauts-de-France, a droitisé son discours, en le musclant considérablement sur la sécurité avec des propositions chocs.

Il se présente comme l'héritier du gaullisme social. En même temps, Xavier Bertrand, , a droitisé son discours, en le musclant considérablement sur la sécurité avec des propositions chocs comme l'abaissement de l'âge de la majorité pénale à 15 ans ou encore l'instauration d'une peine de sûreté de cinquante ans pour les personnes condamnées pour terrorisme. Sur l'Etat, il promet une autre réforme choc : une décentralisation massive pour créer une "République des territoires", sa nouvelle marotte.

Décentraliser l'emploi et la santé

Derrière ce slogan un brin grandiloquent se cache un véritable big bang : "Il faut 'déparisianiser' le fonctionnement du pays en transférant de vastes compétences aux collectivités locales (emploi, social, santé, logement, formation professionnelle ou encore transition écologique)" , explique-t-il. Ce tropisme n'est pas nouveau : déjà en 2011, lorsqu'il était ministre du Travail, il voulait décentraliser au maximum l'action de Pôle emploi au niveau local. Et dans les Hauts-de-France, il a mis en place en 2016 Proch'emploi, sorte de Facebook de l'emploi au bilan mitigé : 21.000 solutions (CDI, CDD, apprentissage) pour les quelque 200.000 chômeurs de la région. S'il est élu président, Xavier Bertrand veut changer d'échelle en décentralisant la santé, gérée actuellement par l'Assurance maladie et les Agences régionales de santé. Un domaine dans lequel les collectivités locales n'ont aujourd'hui aucune compétence. Le chantier s'annonce titanesque.

Supprimer les impôts de production

Redresser l'industrie française est l'une de ses obsessions. Pour y parvenir, de 33 milliards d'euros. Il est vrai que la France est la championne d'Europe de ces impôts selon l'économiste Denis Ferrand, directeur général de l'institut Rexecode : "Ils pèsent 3,5% du PIB en France contre moins de 1% en Allemagne." Au grand dam du patronat qui milite de longue date pour les supprimer : "Ce que nous demandons, c'est de pouvoir nous battre à armes égales avec nos concur[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles