La bourse ferme dans 2 h 16 min
  • CAC 40

    6 552,22
    +79,87 (+1,23 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 774,42
    +49,03 (+1,32 %)
     
  • Dow Jones

    32 803,47
    +76,67 (+0,23 %)
     
  • EUR/USD

    1,0196
    +0,0008 (+0,08 %)
     
  • Gold future

    1 798,00
    +6,80 (+0,38 %)
     
  • BTC-EUR

    23 621,65
    +756,16 (+3,31 %)
     
  • CMC Crypto 200

    562,82
    +27,59 (+5,16 %)
     
  • Pétrole WTI

    87,58
    -1,43 (-1,61 %)
     
  • DAX

    13 721,80
    +147,87 (+1,09 %)
     
  • FTSE 100

    7 498,88
    +59,14 (+0,79 %)
     
  • Nasdaq

    12 657,55
    -63,04 (-0,50 %)
     
  • S&P 500

    4 145,19
    -6,75 (-0,16 %)
     
  • Nikkei 225

    28 249,24
    +73,37 (+0,26 %)
     
  • HANG SENG

    20 045,77
    -156,17 (-0,77 %)
     
  • GBP/USD

    1,2107
    +0,0036 (+0,30 %)
     

Profil, motivation, quotidien... Dans la tête d’un chauffeur Uber

© Reuters

À compter de la mi-juin, la plate-forme Uber étendra ses services à tout le territoire québécois. À l’échelle mondiale, la multinationale est implantée dans près de 10 000 villes et 71 pays, et compte plus de 3,5 millions de travailleurs. Ce modèle, basé sur le travail à la demande et la distribution algorithmique des tâches, transforme fondamentalement les manières de penser, de faire et d’organiser le travail, individuellement et collectivement. L’étendue du service Uber à l’ensemble de la province offre l’occasion de se pencher sur la réalité du travail de ces milliers de chauffeurs et livreurs du Québec. À quoi ressemble leur travail au quotidien ? Comment créent-ils des liens sociaux ? Afin de tenter de répondre à ces questions, j’ai effectué de l’observation sur des groupes Facebook de chauffeurs et interrogé une cinquantaine de travailleurs Uber du Québec.

Doctorante en communication à l’UQAM et étudiante chercheure à l’INRS, ma thèse se penche sur leur profil et leurs motivations, le rapport qu’ils entretiennent au collectif et à la mobilisation et plus globalement les enjeux psychosociaux du travail médié par les algorithmes.

Lire aussi - « Uber Files » : Emmanuel Macron accusé d'avoir œuvré en coulisses pour le géant du VTC

Des interactions éphémères ou robotisées

Bien que les travailleurs Uber soient amenés à croiser de nombreuses personnes au quotidien (clients, restaurateurs, passagers), leur activité est essentiellement solitaire sur le plan professionnel. D’une...


Lire la suite sur LeJDD

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles