Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 503,27
    -204,75 (-2,66 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 839,14
    -96,36 (-1,95 %)
     
  • Dow Jones

    38 589,16
    -57,94 (-0,15 %)
     
  • EUR/USD

    1,0709
    -0,0033 (-0,31 %)
     
  • Gold future

    2 348,40
    +30,40 (+1,31 %)
     
  • Bitcoin EUR

    61 540,49
    -786,00 (-1,26 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 393,38
    -24,49 (-1,73 %)
     
  • Pétrole WTI

    78,49
    -0,13 (-0,17 %)
     
  • DAX

    18 002,02
    -263,66 (-1,44 %)
     
  • FTSE 100

    8 146,86
    -16,81 (-0,21 %)
     
  • Nasdaq

    17 688,88
    +21,32 (+0,12 %)
     
  • S&P 500

    5 431,60
    -2,14 (-0,04 %)
     
  • Nikkei 225

    38 814,56
    +94,09 (+0,24 %)
     
  • HANG SENG

    17 941,78
    -170,85 (-0,94 %)
     
  • GBP/USD

    1,2686
    -0,0075 (-0,59 %)
     

Profil, enquête : ce que l'on sait de la disparition d'une mère de famille de 54 ans en Vendée

DR

Une information judiciaire a été ouverte le mois dernier pour "enlèvement et séquestration" après la disparition de Karine Esquivillon.

Près de deux mois ont passé depuis que Karine Esquivillon a donné signe de vie pour la dernière fois. Une information judiciaire contre X a été ouverte pour "enlèvement et séquestration" le 17 avril dernier par le parquet de La-Roche-sur-Yon pour faire la ulmièe sur la disparition de cette mère de famille de 54 ans résidant près de Maché, en Vendée.

Une disparition signalée après plusieurs jours

Selon Michel Pialle, l'époux de Karine Esquivillon, Karine Esquivillon est vue pour la dernière fois le 27 mars à 16h30 à leur domicile situé à Maché, une petite commune d'environ 1600 habitants. Selon Michel Pialle, interrogé sur TF1, elle part avec "un certain nombre d’affaires, le nécessaire de toilettes, des habits" et "le livret de famille".

PUBLICITÉ

Jusqu'au 31 mars, et toujours selon Michel Pialle, des SMS sont envoyés depuis le portable de Karine Esquivillon. Ils seraient essentiellement adressés à leur fille. Le mari se tourne ensuite vers les forces de l'ordre et signale la disparition de son épouse le 3 avril à la gendarmerie.

Le téléphone de Karine Esquivillon retrouvé par le maire

C'est pour le moment l'élément le plus troublant dans la disparition de Karine Esquivillon. Le dimanche 9 avril, son téléphone est retrouvé par le maire de Maché à la sortie de la commune, à environ trois kilomètres du domicile de la mère disparue. "Je me promenais avec mon épouse et sur un bord de route j’ai découvert ce téléphone dans le fond du fossé", a raconté Frédéric Rager sur BFMTV, qui a confirmé qu'une zone de covoiturage se trouvait environ 500 mètres plus loin.

A la découverte de ce portable, l'édile remarque qu'il est "parfaitement propre et sec" mais aussi qu'il est "sans carte SIM avec un niveau de batterie très bon, ce qui pouvait laisser entendre qu'il n'y a pas très longtemps qu'il était là".

Après l'avoir allumé, Frédéric Rager comprend qu'il s'agit du portable de Karine Esquivillon en tombant sur une photo de la fille aînée du couple. C'est lorsqu'il contacte Michel Pialle pour lui faire part de sa découverte que le maire apprend que la mère de famille a "quitté le domicile depuis plusieurs semaines".

Une mère de famille dévouée et discrète

Selon l'appel à témoins lancée le 9 mai par la gendarmerie pour la retrouver, Karine Esquivillon mesure 1m67 avec des yeux marron et des cheveux noirs, mi-longs et frisés. Originaire de Pontoise, Karine Esquivillon a eu deux enfants nés d'un premier mariage et âgés d'une trentaine d'années. De son union avec Michel Pialle sont nées deux filles, âgés de 20 et 12 ans, et un fils de 14 ans.

Décrite par son entourage familial comme une femme casanière et discrète, Karine Esquivillon s'occupait énormément de ses enfants, particulièrement son fils atteint de surdité.

"C’est une maman présente au quotidien pour ses enfants, sa famille, sa maison", a résumé sa soeur Adelaïde. Elle est peureuse, ce n’est pas quelqu’un qui va (...) comme ça, partir…"Un couple séparé mais sous le même toit

Selon Michel Pialle, Karine Esquivillon et lui sont séparés depuis bientôt quatre ans. Bien qu'ils ne sont plus en couple, ils continuaient de vivre sous le même toit et de "bien s'entendre". "Les enfants étaient au courant, a-t-il expliqué. Et nous avions un contrat moral: si on devait un jour vivre séparément, nous étions convenus de rester dans le même coin, pour les enfants."

Au Parisien, Michel Pialle affirme que son épouse "en avait ras le bol de la Vendée". "J'ai appris depuis sa disparition qu'elle communiquait avec une ou des personnes depuis un certain temps", assure-t-il. "Elle discutait tard le soir, jusqu'à 3 ou 4 heures du matin, sur son téléphone."

Dans certains des messages publiés sur Facebook et dans lesquels il appelait à participer aux recherches dédiées à son épouse, Michel Pialle avance ainsi l'hypothèse d'un départ dans le sud de la France, en Espagne, au Portugal ou en Italie.

Des plongeurs et des chiens sur le terrain

Pour l'heure, aucune piste n'est privilégiée par le parquet. Confiées à la Section de rercherches de gendarmerie de Nantes, les investigations se poursuivent à Maché et aux alentours avec un déploiement de moyens conséquent.

D'importants moyens ont été déployés par les gendarmes. Des équipes cynophiles et des techniciens en identification criminelle sont mobilisés, ainsi que des plongeurs qui ont sondé les nombreux points d'eau et les zones humides alentours. Le domicile familial a également été perquisitionné.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Seine-et-Marne: la joggeuse disparue retrouvée vivante, avait fugué, selon le procureur de Meaux à l'AFP