La bourse est fermée
  • Dow Jones

    34 974,73
    -53,92 (-0,15 %)
     
  • Nasdaq

    14 281,75
    -58,50 (-0,41 %)
     
  • Nikkei 225

    27 772,93
    +305,70 (+1,11 %)
     
  • EUR/USD

    1,1317
    -0,0030 (-0,26 %)
     
  • HANG SENG

    24 952,35
    +824,50 (+3,42 %)
     
  • BTC-EUR

    37 778,59
    +598,65 (+1,61 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 015,94
    +20,68 (+2,08 %)
     
  • S&P 500

    4 518,58
    -14,18 (-0,31 %)
     

Les professionnels du tourisme dans l'angoisse du variant Omicron

·2 min de lecture

Alors que leur activité était repartie depuis quelques semaines, les professionnels du tourisme sont dans l'angoisse face à la cinquième vague de l'épidémie et la chute de leurs réservations. La Bourse accuse le coup.

Cette fin d'année a comme un goût de déjà-vu pour les professionnels du tourisme. Encore une fois, le Covid-19 s'invite au pire moment alors que était en train de remonter la pente . De gros nuages noirs s'amoncellent dans un ciel qui n'était pas encore au grand bleu. On ne connait pas encore la gravité de la bourrasque mais on sait son nom: .

La nouvelle souche du coronavirus apparaît beaucoup plus contagieuse que les précédentes et les doutent subsistent quant à son éventuelle résistance aux vaccins actuels. Les laboratoires et autorités gouvernementales ne seront en mesure de répondre à ces questions que dans plusieurs semaines. En attendant, c'est l'incertitude. Une situation aussi mauvaise pour le moral que pour les affaires. A la Bourse de Paris, les valeurs liées au tourisme étaient en forte baisse ce mardi 30 novembre. Si l'on refuse encore d'envisager des conséquences pour ou même les parcs de loisirs pendant les fêtes, déjà une sévère décrue est visible dans les réservations.

Annulation gratuite chez Evaneos

"C'est un vrai coup dur!, se désole Eric La Bonnardière, le PDG de l'agent de voyages en ligne Evaneos. On était en train de remonter la pente avec une activité qui était arrivée à 50% de ce que l'on réalisait avant l'épidémie mais depuis deux semaines et la menace du nouveau variant, on a chuté à moins 20% par rapport à début novembre."

Cette plateforme qui met en relation les voyageurs directement avec des spécialistes locaux dans les différentes destinations touristiques, a déjà pris un première mesure qui pourrait rassurer sa clientèle: "nous avons activé la Garantie Respire: on peut annuler son séjour au dernier moment sans frais d'annulation si l'épidémie empire ou si des restrictions de déplacements sont décidées par les autorités".

Lire aussi

Plus optimiste, le patron de Voyageurs du Monde, Jean-François Rial se veut rassurant. "Nous avons dressé plusieurs scénarios et pour le moment rien n'indique que nous devions privilégier les plus pessi[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles