La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 762,34
    +85,47 (+1,51 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 318,20
    +39,16 (+1,19 %)
     
  • Dow Jones

    28 725,51
    -500,10 (-1,71 %)
     
  • EUR/USD

    0,9801
    -0,0018 (-0,19 %)
     
  • Gold future

    1 668,30
    -0,30 (-0,02 %)
     
  • BTC-EUR

    19 809,76
    -91,72 (-0,46 %)
     
  • CMC Crypto 200

    443,49
    +0,06 (+0,01 %)
     
  • Pétrole WTI

    79,74
    -1,49 (-1,83 %)
     
  • DAX

    12 114,36
    +138,81 (+1,16 %)
     
  • FTSE 100

    6 893,81
    +12,22 (+0,18 %)
     
  • Nasdaq

    10 575,62
    -161,89 (-1,51 %)
     
  • S&P 500

    3 585,62
    -54,85 (-1,51 %)
     
  • Nikkei 225

    25 937,21
    -484,84 (-1,83 %)
     
  • HANG SENG

    17 222,83
    +56,96 (+0,33 %)
     
  • GBP/USD

    1,1166
    +0,0043 (+0,38 %)
     

Les professionnels de la montagne inquiets pour l’avenir des stations de ski

Pixabay

Certaines stations de ski vont-elles devoir renoncer à ouvrir cet hiver ? La question est déjà posée à environ trois mois de l'ouverture de la saison hivernale, explique France 3 Auvergne-Rhône-Alpes. Pourquoi ? Parce que l'explosion des prix de l'énergie pèse déjà sur le budget de nombreuses stations. Pour plus de deux tiers d'entre elles, 2022 coïncide avec le renouvellement triennal avec les fournisseurs d'énergie. Et au vu des tarifs, la note pourrait être (très) salée. À Villard-de-Lans (Isère) par exemple, le problème est déjà sur la table, explique à France 3 le directeur général de la régie des remontées mécaniques : "Nous sommes dans l'incapacité de signer un nouveau contrat avec EDF", déplore Sébastien Giraud qui évoque des "propositions" impossibles à signer.

Représentant 5% du chiffre d'affaires de la station en moyenne, la note pourrait être multipliée par quatre ou cinq. En cause ? Le prix du mégawattheure multiplié par 20, de 55 euros en 2021 à 800, voire 1.000 euros cette année. "En l'état actuel des choses, nous n’aurons pas la capacité d'ouvrir la station, car on ne pourra pas payer notre facture d'électricité" tient à mettre en garde Sébastien Giraud. Et cette éventualité a de quoi faire peur, car comme dans beaucoup de communes montagnardes, le ski est partie intégrante de l'économie locale, 80% à Villard-de-Lans par exemple. Restaurants, écoles de ski, etc. "C'est entre 1.000 et 1.500 personnes qui seraient au chômage", insiste le directeur général de la régie (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Japon : les funérailles de Shinzo Abe coûteront 12 millions d'euros
Le rendement de votre PEL menacé, le gouvernement prêt à limiter la hausse de la taxe foncière… Le flash éco du jour
Strasbourg : les habitants d’un quartier en colère, leur facture d’énergie bondit de 152 %
Covid-19 : voici pourquoi la HAS ne se prononcera pas avant mi-septembre sur les vaccins contre Omicron
Cabinets de conseil : l'Elysée tarde à faire preuve de transparence