Marchés français ouverture 4 h 39 min
  • Dow Jones

    34 589,77
    +737,24 (+2,18 %)
     
  • Nasdaq

    11 468,00
    +484,22 (+4,41 %)
     
  • Nikkei 225

    28 281,04
    +312,05 (+1,12 %)
     
  • EUR/USD

    1,0432
    +0,0024 (+0,23 %)
     
  • HANG SENG

    18 890,07
    +292,84 (+1,57 %)
     
  • BTC-EUR

    16 446,00
    +78,62 (+0,48 %)
     
  • CMC Crypto 200

    406,62
    +5,92 (+1,48 %)
     
  • S&P 500

    4 080,11
    +122,48 (+3,09 %)
     

Professeures contractuelles : elles ne touchent pas de salaires depuis la rentrée

PIXABAY

Enseigner sans être payé, c'est bien la triste situation dans laquelle se trouvent deux professeures contractuelles affectées dans des établissements scolaires d'Île-de-France. Bien que sous contrat avec l'Éducation nationale depuis la rentrée, elles n'ont toujours pas touché leur salaire. En cause, un imbroglio administratif qui a poussé les deux enseignantes dans la précarité, comme le relate Le Parisien ce vendredi 25 novembre.

"J’ai quitté l’Espagne et mon travail pour rejoindre la France car ma situation était précaire. Je pensais vivre plus aisément et mettre un peu d’argent de côté. Je ne m’attendais pas à ça", déplore celle qui attend toujours le versement de son premier salaire alors qu'elle enseigne depuis trois mois dans deux collèges à Vitry-sur-Seine (Val-de-Marne). La jeune femme de 29 ans compte parmi les 4.500 professeurs contractuels recrutés par l'État pour combler le manque de professeurs titulaires.

Cette situation étonnante est causée par un relevé bancaire espagnol que l'Éducation nationale juge non conforme : "Fin septembre, quand j’ai remarqué que je n’avais pas été payée, la gestionnaire a invoqué un problème informatique. Ensuite, fin octobre, elle m’a assuré que le virement avait été effectué mais, selon elle, cela devait prendre quatorze jours avant qu’il soit effectif, se remémore Carolina Blanco. Finalement, mi-novembre, on m’a expliqué que le document bancaire de la banque Santander que j’avais fourni n’était pas un document officiel. Pourtant, il (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Les entreprises de télécoms chinoises ne peuvent plus vendre des équipements et services télécoms aux Etats-Unis
Budget de la Sécu : Elisabeth Borne a enclenché un sixième 49.3
Desserte de la Corse : le recours de Corsica Ferries définitivement rejeté par le conseil d'Etat
Un faux livreur Colissimo demandait à ses victimes de régler des frais et repartait avec leur carte bancaire
Dans ces résidences seniors, des retraités n'ont plus de chauffage