Publicité
Marchés français ouverture 8 h 31 min
  • Dow Jones

    39 150,33
    +15,53 (+0,04 %)
     
  • Nasdaq

    17 689,36
    -32,24 (-0,18 %)
     
  • Nikkei 225

    38 596,47
    -36,53 (-0,09 %)
     
  • EUR/USD

    1,0695
    -0,0011 (-0,11 %)
     
  • HANG SENG

    18 028,52
    -306,78 (-1,67 %)
     
  • Bitcoin EUR

    59 570,47
    -541,98 (-0,90 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 310,36
    -49,97 (-3,67 %)
     
  • S&P 500

    5 464,62
    -8,55 (-0,16 %)
     

Produits lissants pour les cheveux : nouvelle alerte après les risques de cancer de l’utérus

Tim Mossholder/Unsplash

C’est une nouvelle alerte inquiétante. Il y a un an et demi déjà, les produits de lissage capillaire étaient dans l’œil du cyclone à la suite de la publication d’une étude américaine qui expliquait que les personnes utilisant souvent des produits de défrisage (ou lissants) pour les cheveux avaient un risque de développer un cancer de l’endomètre (utérus) multiplié par 2,5. Aujourd’hui, ces produits lissants pour les cheveux sont de nouveau dans le viseur des scientifiques, rapporte franceinfo. Des néphrologues de l'hôpital de la Conception de Marseille ont mis au jour de nouveaux effets toxiques liés à l’utilisation de ces produits.

À l’époque, un produit était mis en cause pour expliquer ce risque accru de cancer de l’utérus : le formaldéhyde. Les fabricants l’ont bien remplacé par de l’acide glyoxylique, mais celui-ci n’est pas moins dangereux, estime Géraldine Zamansky, journaliste au Magazine de la santé sur France 5 : «Il représente à son tour une véritable menace pour les reins.» L’alerte a été publiée le 21 mars dernier dans la revue New England Journal of Medicine. Les spécialistes ont mis au jour ces risques grâce à une patiente.

Brutalement, alors qu’elle utilisait de tels produits, elle a fait état de nausées, de vomissements et d’une grande fatigue. À tel point qu’elle a dû être prise en charge à l’hôpital de la Conception de Marseille. «Et c’est là que l’énigme a été résolue par le Dr Thomas Robert, néphrologue : il s’agissait à chaque fois d’une insuffisance rénale (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Lycéens : voici comment décrocher votre stage de seconde avant le 17 juin !
Bruno Le Maire plaide finalement pour une «imposition minimale sur les plus hauts revenus»
Boeing dans la tourmente : départ annoncé de son patron Dave Calhoun d'ici la fin de l'année
Plan Vigipirate : qu’est-ce que le niveau «urgence attentat» change pour les Français ?
Micro-crèches : un rapport appelle à revoir le fonctionnement de ces structures pour jeunes enfants