La bourse est fermée

Les produits dérivés Disney et les ventes en ligne ont soutenu le marché du jouet français en 2019

1 / 2

Les produits dérivés Disney et les ventes en ligne ont soutenu le marché du jouet français en 2019

Le marché français du jouet a terminé 2019 à l'équilibre, porté par le succès des produits sous licence et des films Disney et par l'essor des ventes en ligne, mais se trouve à "la charnière de changements majeurs pour le secteur, qui vont affecter la décennie à venir", selon une experte.
    
Après des difficultés en 2018 (-5%), le secteur "s'est maintenu en 2019" et a fini à l'équilibre à 3,5 milliards d'euros, marqué par "une progression des ventes en ligne" (+6%), dans un contexte de "transformation structurelle", souligne lundi le cabinet NPD dans son bilan annuel qui fait référence. "Les licences (...) terminent l'année avec une croissance de 4%, représentant ainsi plus de 22% des ventes de jeux et jouets en France", précise NPD dans son communiqué.

Une "année de convalescence"

"Etant donné ce qu'on a vécu l'année dernière", avec les redressements judiciaires des deux leaders Toys'R'Us et la Grande Récré et le mouvement des "gilets jaunes", "terminer l'année sur une tendance 'flat' (stable, NDLR), ce n'est pas si mal que ça", estime auprès de l'AFP Frédérique Tutt, experte du jouet pour NPD.

Pour elle, 2019 a été une "année de convalescence" et la suite s'annonce délicate, "entre une natalité en berne, un vent de déconsommation qui souffle sur de nombreux secteurs de l'économie et la progression de valeurs écoresponsables".
    
Et "dans un contexte social toujours tendu, les résultats du marché français (en 2019) ne...

Lire la suite sur BFM Business

A lire aussi