Marchés français ouverture 1 h 22 min
  • Dow Jones

    32 196,66
    +466,36 (+1,47 %)
     
  • Nasdaq

    11 805,00
    +434,00 (+3,82 %)
     
  • Nikkei 225

    26 555,69
    +128,04 (+0,48 %)
     
  • EUR/USD

    1,0409
    -0,0008 (-0,07 %)
     
  • HANG SENG

    19 907,22
    +8,45 (+0,04 %)
     
  • BTC-EUR

    29 209,49
    +578,93 (+2,02 %)
     
  • CMC Crypto 200

    682,49
    +1,39 (+0,20 %)
     
  • S&P 500

    4 023,89
    +93,81 (+2,39 %)
     

Produire de l'hydrogène: quelle quantité d'électricité décarbonée?

HORS-SERIE - Fabriquer de l'hydrogène vert nécessite énormément d'électricité. Si tous les camions d'Europe passaient à la pile à combustible, il faudrait des centaines de nouveaux réacteurs nucléaires, des champs immenses d'éoliennes et de panneaux solaires.

Le principal problème technique qui se pose aujourd'hui pour la fabrication d'hydrogène décarbonée est celui de la quantité d'électricité nécessaire pour produire des tonnes d'hydrogène vert. La question prend d'autant plus d'importance que l'Europe mais aussi l'Asie, et tout particulièrement la Chine, sont confrontées à des pénuries grandissantes d'électricité.

Si déjà la production électrique n'est pas à la hauteur des besoins des populations et des industries, comment peut-on en consacrer une partie importante à la production d'hydrogène? Surtout que les quantités nécessaires sont considérables et que les dirigeants politiques qui ont fait le choix de parier sur l'hydrogène n'en ont apparemment pas vraiment mesuré les conséquences sur les besoins en électricité.

100.000 camions hydrogène, c'est 15 réacteurs nucléaires

Ainsi, par exemple, l'Union européenne s'est donné comme objectif d'avoir d'ici à 2030 sur les routes 100.000 camions fonctionnant avec des piles à combustible et de l'hydrogène décarboné. Au regard des 3 millions de camions qui circulent en Europe, cela semble raisonnable et même modeste. C'est moins le cas quand on regarde les calculs réalisés par l'Atelier d'écologie politique (Atécopol), qui regroupe une communauté pluridisciplinaire de scientifiques, sur la quantité d'électricité décarbonée qu'il faut pour produire ce vecteur d'énergie. Même s'il s'agit de démontrer que l'hydrogène est problématique, les ordres de grandeur sont parlants. Pour alimenter 100.000 camions de plus de 16 tonnes parcourant en moyenne 160.000 kilomètres par an, il faudrait 92,4 térawattheures (TWh) par an, soit la production annuelle de 15 réacteurs nucléaires ou 910 km2 de panneaux photovoltaïques.

Et si l'Europe avait l'intention de remplacer la totalité de son parc de poids lourds en faisant rouler 3 millions de camions à l'hydrogène, il faudrait alors 2.772 TWh/an, soit 427 réacteurs nucléaires ou 27.200 km2 de panneaux solaires!

Impossible de remplacer tout l'hydr[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles