Marchés français ouverture 3 min
  • Dow Jones

    34 838,16
    -97,31 (-0,28 %)
     
  • Nasdaq

    14 681,07
    +8,39 (+0,06 %)
     
  • Nikkei 225

    27 641,83
    -139,19 (-0,50 %)
     
  • EUR/USD

    1,1878
    +0,0001 (+0,01 %)
     
  • HANG SENG

    26 128,96
    -106,84 (-0,41 %)
     
  • BTC-EUR

    32 393,39
    -1 777,89 (-5,20 %)
     
  • CMC Crypto 200

    933,52
    -27,38 (-2,85 %)
     
  • S&P 500

    4 387,16
    -8,10 (-0,18 %)
     

La production industrielle française a reculé de 0,3% en mai

·1 min de lecture

La production de l'ensemble de l'industrie a reculé de 0,3% en mai par rapport à avril, et reste inférieure de 5,6% à son niveau de février 2020, avant le premier confinement, a rapporté l'Insee lundi. L'institut a par ailleurs révisé à la hausse l'évolution de la production de l’ensemble de l'industrie publiée pour le mois d'avril, désormais en hausse de 0,1% au lieu d'un repli de 0,1%.

Dans le détail en mai, la baisse est la plus forte pour les matériels de transport (-5,4%) en raison des pénuries sur les chaînes d'approvisionnement de l'industrie automobile. Elle diminue également dans les biens d'équipement (-0,8%) et les "autres industries" (-0,2%). A l'inverse, la production se redresse dans les industries agroalimentaires (+1,4%), dans les industries extractives, énergie, eau (+0,9%), et de cokéfaction-raffinage (+5,2% après -1% en avril). L'indice manufacturier diminue de 0,5%, après avoir été révisé à -0,1% pour le mois d'avril, et recule de 6,9% par rapport à son niveau pré-confinement.

>> Achetez et vendez vos placements (actions, cryptomonnaies, or…) au bon moment grâce à Momentum, la newsletter de Capital sur l’analyse technique

"La production est en net retrait par rapport à son niveau de février 2020 dans la plupart des branches industrielles", signale l'Insee, notamment dans les matériels de transport (-29,7%). Les seules exceptions sont les industries extractives, l'énergie et l'eau (+1,9%) et les industries agro-alimentaires (+0,9%). Compte tenu de l'important (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Un an après, les croisières reprennent depuis le port de Marseille
Après avoir menacé de suspendre ses livraisons de champagne en Russie, Moët Hennessy fait marche arrière
TotalEnergies sur le point de bannir l'huile de palme
“Les valeurs de croissance vont tirer leur épingle du jeu” selon Carmignac : le conseil Bourse du jour
Indignation après les dégradations de la Samaritaine par des militants d'Attac

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles