La bourse est fermée
  • Dow Jones

    33 820,63
    +103,54 (+0,31 %)
     
  • Nasdaq

    11 509,00
    +115,18 (+1,01 %)
     
  • Nikkei 225

    27 327,11
    -106,29 (-0,39 %)
     
  • EUR/USD

    1,0858
    +0,0001 (+0,01 %)
     
  • HANG SENG

    21 842,33
    -227,40 (-1,03 %)
     
  • BTC-EUR

    21 303,53
    -241,84 (-1,12 %)
     
  • CMC Crypto 200

    525,24
    +6,44 (+1,24 %)
     
  • S&P 500

    4 045,34
    +27,57 (+0,69 %)
     

La production automobile au Royaume-Uni plonge au plus bas depuis 1956

SP/Fiat

2022 ne restera pas un bon souvenir pour l’industrie automobile britannique. Après un effondrement historique pendant la pandémie de Covid-19, auquel s'est ensuite ajoutée une pénurie mondiale de semi-conducteurs, la production automobile au Royaume-Uni est tombée l'an dernier à son plus bas en près de 70 ans. Mais le secteur espère enfin rebondir cette année. "L'industrie automobile a connu trois années épouvantables", a résumé Mike Hawes, directeur général de l'organisation sectorielle SMMT, interrogé par des journalistes, dont l'AFP. Et "l'année dernière a été la pire depuis 1956. C'est dire à quel point le ralentissement a été dramatique. Nous sommes à environ 40%" du niveau de production de 2019, selon lui.

Le nombre de voitures produites a reculé de 9,8% l'an dernier par rapport à 2021, tombant à 775.014 unités en 2022, a indiqué la SMMT dans un communiqué. Cette organisation, qui représente les entreprises du secteur, avait déjà annoncé début janvier que les ventes de véhicules neufs outre-Manche avaient sombré l'an dernier à leur plus bas en 30 ans.

Au-delà de la pénurie de semi-conducteurs, la capacité de production britannique a aussi pâti des coûts très élevés de l'énergie et d'interruptions de la chaîne d'approvisionnement en Chine en raison des confinements liés au Covid-19. Ces facteurs, qui ne sont pas spécifiques au Royaume-Uni, ont pesé sur l'industrie automobile à l'échelle mondiale. "Partout en Europe, la production automobile est déprimée depuis deux ou trois (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Etats-Unis : malgré une croissance en 2022, la récession pourrait éclater cette année
Qui est ce Youtubeur sanctionné par la Répression des fraudes ?
Inondations, sécheresse... la facture record des catastrophes naturelles pour la France en 2022
Emplois fictifs : Michel Mercier, ancien ministre de la Justice, condamné à trois ans de prison avec sursis
"L'inflation atteindra son pic à la fin de l'hiver"