Marchés français ouverture 1 h 47 min
  • Dow Jones

    33 677,27
    -68,13 (-0,20 %)
     
  • Nasdaq

    13 996,10
    +146,10 (+1,05 %)
     
  • Nikkei 225

    29 673,99
    +135,29 (+0,46 %)
     
  • EUR/USD

    1,1967
    +0,0013 (+0,11 %)
     
  • HANG SENG

    28 850,00
    +352,75 (+1,24 %)
     
  • BTC-EUR

    53 786,57
    +2 810,42 (+5,51 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 388,60
    +94,61 (+7,31 %)
     
  • S&P 500

    4 141,59
    +13,60 (+0,33 %)
     

La production auto française rechute au niveau du début des années 1960

·2 min de lecture

La production automobile a plongé de 39% l'an dernier en France, selon le CCFA à un peu plus de 1,3 million d'unités. L'Hexagone plonge plus que l'Espagne, l'Allemagne et la Grande-Bretagne. Le prochain confinement risque d'aggraver encore la situation. Les usines auto tricolores produisent deux-tiers de véhicules de moins qu'en 2004!

Une chute spectaculaire de 39% -à un peu plus de 1,3 million de véhicules produits à peine (voitures, utilitaires, poids-lourds). Tel est le bilan enfin officiel de la l'an dernier, selon le CCFA (Comité des constructeurs français d’automobiles). Un bilan alarmant par rapport aux 2,2 millions de 2019 (-3% vis-à-vis de 2018). La pandémie et les mois de confinement ont porté un coup dur à l’industrie automobile tricolore. Mais ce phénomène conjoncturel -qui va s’aggraver - ne fait que s’inscrire dans un long mouvement structurel.

La France revient à son score du début des années 1960! Et ce, alors que la production espagnole a reculé de 20% seulement l’an dernier, l’allemande de 25% (hors véhicules commerciaux), la britannique de 30%. La production des seules voitures particulières sur l’ensemble de l’Union européenne est redescendue à 10,8 millions d’unités l’an passé (-23,3%) selon l’ACEA (Association des constructeurs européens). Elle a chuté de 17,6% aux Etats-Unis à 6,15 millions, de 16% au Japon à 6,93 millions, de 6,4% à peine en Chine à 19,34 millions. Dans le monde entier, les fabrications de voitures ont reculé de 16,9% à 61,36 millions, selon IHS Markit.

Moins de 2% de la production mondiale

La (voitures et véhicules commerciaux) "représente moins de 2% de la production auto mondiale"! Elle pesait "2,5% en 2019, 5% en 2005", affirmait en janvier dernier le rapport de la Fiev (Fédération des équipementiers). Si la France fabriquait presque 20% des véhicules légers au sein de l’Union européenne (y compris la Grande-Bretagne) il y a quinze ans, elle ne participait plus qu’à hauteur de 12,4% aux volumes totaux en 2019. "La production française de véhicules légers devrait rapidement tomber autour de 1% au sein de l’Union (y compris la Grande-Bretagne)", affirmait l’étude. Un contre-record. Et ce, alors que "l’Allemagne représente encore 5,7% de la production mondiale de véhicules légers" (8,3% il y a quinze ans) et 28% dans l’Union (29,4% en 2005)".

Car la Fr[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi