La bourse est fermée

Le producteur français de 'Koh Lanta' serait proche de racheter celui de 'Black Mirror' pour devenir un géant de l'audiovisuel

Thomas Giraudet

Miley Cyrus dans "Black Mirror". YouTube/Netflix

La naissance d'un géant français de la production audiovisuelle serait en train de voir le jour. Banijay, qui possède plusieurs sociétés de production d'émissions phares comme "Koh Lanta" mais aussi la série "Versailles" diffusée sur Canal +, devrait racheter son homologue néerlando-anglais Endemol Shine pour 2 milliards de dollars, selon des informations du Financial Times. Endemol Shine se trouve derrière le succès des séries "Black Mirror" et "Peaky Blinders" de Netflix. Endemol Shine a été mis en vente il y a 18 mois par le fonds de capital-investissement Apollo et Twenty-First Century Fox acquise par Walt Disney.

Le quotidien financier annonce que la nouvelle pourrait être révélée cette semaine, selon deux sources proches du dossier.  Si l'opération se conclut, elle fera de Banijay, dirigée par Marco Bassetti, ancien dirigeant d'Endemol, le plus grand producteur de télévision indépendant au monde, écrit le FT. Créé en 2007 par le Français Stéphane Courbit, le groupe est présent dans 16 pays en Europe, aux États-Unis, en Russie, en Inde, en Australie et en Nouvelle-Zélande. Il pèserait environ 950 millions d'euros de chiffre d'affaires en 2018 rapporte Les Echos.

A lire aussi — Amazon Channels est disponible en France, voici les chaînes auxquelles vous pouvez vous abonner

Les programme de flux — divertissement, jeux, etc. — représenteraient 70% des activités d'Endemol Shine. Le groupe est connu en France pour avoir produit "Loft Story", "Secret Story", le jeu TV "The Wall" ou encore la fiction "L'Emprise". De son côté, Banijay Group a également un spectre large avec des programmes de divertissement, de télé réalité et de fiction dans le monde entier dont "L'incroyable famille Kardashian", "Skam France", "Touche pas à mon poste", ou "N'oubliez pas les paroles" animé par Nagui. Ce dernier est…

>> LIRE LA SUITE SUR BUSINESS INSIDER

Lire aussi : Canal+ qui a construit sa notoriété avec les JO aurait vendu à Eurosport les droits de diffusion de ceux de 2020

Aussi sur Business Insider