La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 570,19
    -52,40 (-0,79 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 130,84
    -39,03 (-0,94 %)
     
  • Dow Jones

    34 584,88
    -166,44 (-0,48 %)
     
  • EUR/USD

    1,1732
    -0,0040 (-0,34 %)
     
  • Gold future

    1 753,90
    -2,80 (-0,16 %)
     
  • BTC-EUR

    40 431,09
    -1 178,56 (-2,83 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 193,48
    -32,05 (-2,62 %)
     
  • Pétrole WTI

    71,96
    -0,65 (-0,90 %)
     
  • DAX

    15 490,17
    -161,58 (-1,03 %)
     
  • FTSE 100

    6 963,64
    -63,84 (-0,91 %)
     
  • Nasdaq

    15 043,97
    -137,96 (-0,91 %)
     
  • S&P 500

    4 432,99
    -40,76 (-0,91 %)
     
  • Nikkei 225

    30 500,05
    +176,71 (+0,58 %)
     
  • HANG SENG

    24 920,76
    +252,91 (+1,03 %)
     
  • GBP/USD

    1,3737
    -0,0059 (-0,43 %)
     

Prodigal Son, saison 2 (TF1) Michael Sheen : "Les cartes ont été redistribuées"

·1 min de lecture

Cette saison 2 offre un nouveau terrain de jeu pour votre personnage…

Michael Sheen : Oui ! Les cartes ont été redistribuées à la fin de la saison 1. Il a changé de prison, il a donc de nouvelles personnes à manipuler. Ainsley, sa fille, s’est démarquée en basculant du côté obscur de la Force (elle a éliminé l’ennemi de la famille, Nicholas Endicott, en lui tranchant la gorge, ndlr). C’est la nouvelle prunelle de ses yeux.

Avez-vous toujours de la sympathie pour Martin Whitly ?

Je n’irais pas jusque-là, mais il est fantastique à jouer. La complexité des liens familiaux et le poids du passé sont des sujets qui le rendent encore plus intéressant. Les scènes de confrontation avec Tom Payne, qui joue Malcom, nous laissent toujours exsangues, tant la noirceur et la charge émotionnelle des personnages sont immenses. Je pense souvent, dans ces moments-là, à la pièce Huis clos, de Sartre.

À lire également

Prodigal Son (TF1) - Tom Payne : “J'avais peur que l’ambiance ne soit plus la même sur la saison 2"

Vos relations avec votre père ou vos enfants vous ont-elles inspiré pour la série ?

Bien sûr. C’est l’éternel jeu du chat et de la souris, la valse entre amour et haine.

Sam Skla... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles