Publicité
La bourse ferme dans 6 h 7 min
  • CAC 40

    7 590,36
    -117,66 (-1,53 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 888,41
    -47,09 (-0,95 %)
     
  • Dow Jones

    38 647,10
    -65,11 (-0,17 %)
     
  • EUR/USD

    1,0686
    -0,0056 (-0,52 %)
     
  • Gold future

    2 333,00
    +15,00 (+0,65 %)
     
  • Bitcoin EUR

    62 695,57
    -452,33 (-0,72 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 426,89
    +9,02 (+0,64 %)
     
  • Pétrole WTI

    78,30
    -0,32 (-0,41 %)
     
  • DAX

    18 155,07
    -110,61 (-0,61 %)
     
  • FTSE 100

    8 154,22
    -9,45 (-0,12 %)
     
  • Nasdaq

    17 667,56
    +59,12 (+0,34 %)
     
  • S&P 500

    5 433,74
    +12,71 (+0,23 %)
     
  • Nikkei 225

    38 814,56
    +94,09 (+0,24 %)
     
  • HANG SENG

    17 941,78
    -170,85 (-0,94 %)
     
  • GBP/USD

    1,2717
    -0,0044 (-0,34 %)
     

Procès Proglio : Bauer, Messier... ces consultants qui se sont partagés 22 millions d’euros

Jean Catuffe/Getty Images

Henri Proglio, ex-PDG d’EDF, est attendu au tribunal judiciaire de Paris ce mardi 21 mai. Le célèbre homme d’affaires de 74 ans comparaît aux côtés du géant français de l’électricité convoqué en tant que personne morale ainsi que douze autres personnalités bien connues de la sphère politico-économique. Tous sont jugés pour soupçons de favoritisme autour de contrats de consultants passés en 2010 et 2016

En septembre 2016, le Parquet national financier (PNF) s’est saisi de l’affaire suite à un signalement de la Cour des comptes. Après une enquête de 8 ans, le PNF a identifié 44 contrats posant problème. Tous ont été signés sans appel d'offres ou de publicités au préalable. Cette pratique est interdite. Lorsque le montant du contrat excède une certaine somme, l’entreprise signataire doit obligatoirement effectuer une procédure de mise en concurrence sauf en cas d'urgence. Le PNF a considéré que ce n’était pas le cas de ces contrats dont le montant total grimpe à environ 22 millions d’euros.

Le PNF estime qu’Henri Proglio, qui a dirigé EDF de 2009 à 2014 et le secrétaire général de l’entreprise à l’époque, Alain Tchernonog, auraient mis en place une procédure particulière pour contourner l’obligation de mise en concurrence. Tous deux ainsi que la société EDF, sont jugés pour faits de favoritisme. Henri Proglio, qui a aussi dirigé Veolia, risque deux ans d’emprisonnement pour favoritisme et 200 000 euros d’amende. Alain Tchernonog ne devrait pas être jugé en raison de son état de santé. (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Plus d'un million d'euros : qui est cet étudiant déjà le plus gros gagnant des «Douze Coups de Midi» ?
Paralysés depuis plusieurs années, ces patients ont retrouvé l’usage de leurs mains
«Psynariste», ce métier méconnu du cinéma qui vous rend accro aux personnages de films et séries
Un tribunal russe saisit plusieurs centaines de millions d’euros appartenant à trois banques européennes
Les employés de ces compagnies aériennes devraient recevoir une prime équivalente à huit mois de salaire