La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 611,69
    -69,45 (-1,22 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 599,55
    -41,82 (-1,15 %)
     
  • Dow Jones

    30 922,74
    -68,78 (-0,22 %)
     
  • EUR/USD

    1,2086
    -0,0069 (-0,57 %)
     
  • Gold future

    1 830,40
    -21,00 (-1,13 %)
     
  • BTC-EUR

    29 494,02
    -1 646,88 (-5,29 %)
     
  • CMC Crypto 200

    683,51
    -51,64 (-7,02 %)
     
  • Pétrole WTI

    52,32
    -1,25 (-2,33 %)
     
  • DAX

    13 787,73
    -200,97 (-1,44 %)
     
  • FTSE 100

    6 735,71
    -66,25 (-0,97 %)
     
  • Nasdaq

    13 074,49
    -38,15 (-0,29 %)
     
  • S&P 500

    3 781,76
    -13,78 (-0,36 %)
     
  • Nikkei 225

    28 519,18
    -179,08 (-0,62 %)
     
  • HANG SENG

    28 573,86
    +77,00 (+0,27 %)
     
  • GBP/USD

    1,3583
    -0,0109 (-0,79 %)
     

Le procès des attentats de janvier 2015 reprendra bien mercredi

franceinfo avec AFP
·1 min de lecture

Une reprise après plus d'un mois de suspension. Le procès des attentats de janvier 2015 reprendra bien mercredi 2 décembre, car l'état de santé du principal accusé est désormais "compatible" avec sa présence à l'audience, a indiqué, lundi 30 novembre, le président de la cour d'assises spéciale Régis de Jorna. Le procès, ouvert le 2 septembre, devait initialement prendre fin le 10 novembre. Le verdict est désormais prévu le 16 décembre.

"Même si la situation médicale d'Ali Riza Polat présente encore à ce jour quelques difficultés (...) son état de santé a été déclaré actuellement compatible avec sa présence aux audiences de la cour d'assises", détaille le magistrat, dans un message transmis par le Parquet national antiterroriste. "Il est donc confirmé que celles-ci reprendront à compter du mercredi 2 décembre à 9h30", ajoute-t-il.

Dans un précédent message envoyé samedi aux avocats, Régis de Jorna avait estimé que l'"évolution favorable" de l'état de santé d'Ali Riza Polat permettait "d'envisager" une reprise du procès mercredi matin. Cette reprise était néanmoins (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi