La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 782,65
    -48,00 (-0,82 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 669,54
    -35,31 (-0,95 %)
     
  • Dow Jones

    31 496,30
    +572,16 (+1,85 %)
     
  • EUR/USD

    1,1916
    -0,0063 (-0,52 %)
     
  • Gold future

    1 698,20
    -2,50 (-0,15 %)
     
  • BTC-EUR

    41 299,41
    +388,82 (+0,95 %)
     
  • CMC Crypto 200

    982,93
    +39,75 (+4,21 %)
     
  • Pétrole WTI

    66,28
    +2,45 (+3,84 %)
     
  • DAX

    13 920,69
    -135,65 (-0,97 %)
     
  • FTSE 100

    6 630,52
    -20,36 (-0,31 %)
     
  • Nasdaq

    12 920,15
    +196,68 (+1,55 %)
     
  • S&P 500

    3 841,94
    +73,47 (+1,95 %)
     
  • Nikkei 225

    28 864,32
    -65,78 (-0,23 %)
     
  • HANG SENG

    29 098,29
    -138,51 (-0,47 %)
     
  • GBP/USD

    1,3834
    -0,0060 (-0,43 %)
     

Procès des attentats du 13-Novembre : Eric Dupond-Moretti visite le chantier de la future salle d’audience, "un projet pharaonique"

franceinfo
·1 min de lecture

Le ministre de la Justice Eric Dupond-Moretti a visité mardi 19 janvier, dans l'après-midi le chantier de la nouvelle salle d’audience dédiée aux "grands procès" au sein de l’historique palais de justice de Paris, sur l’île de la Cité, indique le ministère de la Justice dans un communiqué. La construction de cette salle a démarré en janvier 2020 et doit être finalisée pour mai 2021. Elle doit être opérationnelle pour le procès des attentats du 13 novembre 2015, qui doit débuter en septembre 2021.

Située dans la salle des pas perdus du palais de justice, la salle disposera de plus de 500 places, et fera 750 m², soit 15 m de large et 75 m de long. Elle sera "conforme aux exigences fonctionnelles de la tenue d’audiences hors normes, à la fois en termes de sûreté mais aussi de confort d’usage", indique le ministère. Provisoire, elle permettra l’accueil de procès jusqu’en 2023.

Une salle qui pourra accueillir le procès de l'attentat de Nice

En plus de la salle principale, le complexe comprend 14 salles supplémentaires (soit 2 000 places en plus) pour pouvoir suivre les procès en retransmission vidéo. L’installation a coûté sept millions d’euros. "C’est un projet (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi