La bourse ferme dans 5 h 35 min
  • CAC 40

    5 807,57
    +14,78 (+0,26 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 711,63
    +5,01 (+0,14 %)
     
  • Dow Jones

    31 535,51
    +603,14 (+1,95 %)
     
  • EUR/USD

    1,2026
    -0,0033 (-0,28 %)
     
  • Gold future

    1 727,70
    +4,70 (+0,27 %)
     
  • BTC-EUR

    40 681,98
    +1 002,98 (+2,53 %)
     
  • CMC Crypto 200

    983,82
    -2,83 (-0,29 %)
     
  • Pétrole WTI

    60,59
    -0,05 (-0,08 %)
     
  • DAX

    14 050,72
    +37,90 (+0,27 %)
     
  • FTSE 100

    6 623,81
    +35,28 (+0,54 %)
     
  • Nasdaq

    13 588,83
    0,00 (0,00 %)
     
  • S&P 500

    3 901,82
    +90,67 (+2,38 %)
     
  • Nikkei 225

    29 408,17
    -255,33 (-0,86 %)
     
  • HANG SENG

    29 095,86
    -356,71 (-1,21 %)
     
  • GBP/USD

    1,3892
    -0,0029 (-0,21 %)
     

Procès en appel de Penelope et François Fillon : leur ligne de défense qui en fait trembler plus d’un

·1 min de lecture

Penelope et François Fillon seront bientôt de retour au tribunal. Leur procès en appel, ainsi que celui de son ancien suppléant à l'Assemblée Nationale, Marc Joulaud, dans l'affaire des soupçons d'emplois fictifs, doit se tenir du 15 au 30 novembre prochain, ont rapporté nos confrères de France Bleu ce mercredi 27 janvier. Comme lors de son procès en première instance, l'ancien Premier ministre va être jugé aux côtés de son épouse et de l'ancien maire de Sablé-sur-Sarthe, également mis en cause dans cette affaire. Si l'histoire se répète, le scénario ne devrait toutefois pas être le même. Depuis le confinement de novembre, qu'il a passé dans son manoir de Beaucé à Solesmes, François Fillon prépare activement son procès en appel. Début décembre, il confiait à nos confrères des Nouvelles de Sablé consacrer "beaucoup de temps" à sa défense. La ligne qu'il a prévu d'adopter devrait d'ailleurs en faire trembler plus d'un...

S'il ne tient pas à évoquer la peine qui a été requise contre lui, soit cinq ans de prison, François Fillon "regarde comment remettre les choses dans leur contexte." Par cette phrase, il entend prouver qu'il n'était pas le seul à agir de la sorte. "En 1981, 80 % des élus travaillaient avec leur conjoint et avant que ce ne soit interdit, ils étaient encore 30 %. Une loi y a mis fin en 2017 et nous l'avons respectée, le contrat de collaboratrice de mon épouse s'est achevé en 2013", martelait-il, auprès de nos confrères, en décembre dernier. À ses yeux, l'époux de (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Pamela Anderson mariée pour la 6e fois : qui est son nouvel époux ?
"Un tsunami qui arrive" : comment Emmanuel Macron prépare la vague
Gérard Depardieu, un grand-père qui "n'a pas de limites" : sa fille Julie s'en amuse
VIDEO - Popeck violé et battu par sa femme, il raconte son calvaire
Le Pr Pialoux a la dent dure après les critiques : « ce n’est pas nous qui dictons le calendrier »