Marchés français ouverture 3 h 58 min
  • Dow Jones

    35 135,94
    +236,60 (+0,68 %)
     
  • Nasdaq

    15 782,83
    +291,18 (+1,88 %)
     
  • Nikkei 225

    28 476,46
    +192,54 (+0,68 %)
     
  • EUR/USD

    1,1301
    +0,0008 (+0,07 %)
     
  • HANG SENG

    23 575,83
    -276,41 (-1,16 %)
     
  • BTC-EUR

    50 580,05
    -557,14 (-1,09 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 441,88
    +12,95 (+0,91 %)
     
  • S&P 500

    4 655,27
    +60,65 (+1,32 %)
     

Les prix des voitures neuves flambent et ça va continuer

·2 min de lecture

Le prix des voitures neuves va encore augmenter de 5 à 6% en 2021. La pénurie de semi-composants entraîne une baisse de production. Et les constructeurs choisissent de vendre en priorité des véhicules plus chers à fortes marges. Le prix moyen de la voiture en France a crû de 35% en dix ans. Et l'envolée des coûts de matières premières comme l'électrification forcée vont accélérer le renchérissement.

"Les ont augmenté trois fois cette année, soit une hausse en Europe de 5 à 6% depuis le début de l’année", souligne Thomas Besson, spécialiste automobile chez Kepler-Chevreux. L’augmentation du prix moyen atteindra 6% cette année en France, après une crue de 6% l’an dernier, selon IHS Markit. Pourquoi cette inflation? Les arrêts forcés des usines entraînent une chute des marchés (-23% en septembre dernier dans l’Union européenne). Mais "les constructeurs compensent la baisse des volumes par une hausse des prix", résume l’analyste indépendant Gaëtan Toulemonde. Fort logiquement, "nous privilégions le haut de gamme à fortes marges mais aussi les modèles électriques", affirme Xavier Chardon, président de Volkswagen France. "Des lignes de montage ont été ainsi fermées chez Audi, mais celles de R8 (150.000 euros) et e-tronGT électrique (à partir de 103.000 euros) tournent à plein régime", renchérit un consultant C-Ways.

Ford donne pour sa part la priorité aux SUV Puma et . Au détriment de la petite berline Fiesta d’entrée de gamme (à partir de 13.250 euros), pour laquelle l’automobiliste intéressé devra affronter des longs mois de délais décourageants. Dans ces conditions, "avec un prix de vente élevé et une quasi-absence de remises, les constructeurs améliorent leurs résultats financiers", explique Thomas Besson, ajoutant que "Renault fera ainsi mieux que prévu au troisième trimestre". Malgré la chute de ventes. Paradoxalement, les constructeurs ne devraient donc pas si mal s’en sortir.

Coût des matières premières: +87%

La hausse des prix des voitures neuves est à la fois conjoncturelle et structurelle. Depuis la fin de 2020, c’est la pénurie de semi-conducteurs qui génère des interruptions régulières de production. Car une voiture contient de 300 à 3.000 puces d’après Ford. Difficile de s’en passer. Le manque à produire devrait se traduire par une baisse de production de 7,7 millions de véhicules dans le monde cette année, selon Alix Partners. Et la n’est pas finie. [...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles