La bourse est fermée
  • Dow Jones

    34 055,64
    -145,03 (-0,42 %)
     
  • Nasdaq

    13 891,17
    -161,17 (-1,15 %)
     
  • Nikkei 225

    29 685,37
    +2,00 (+0,01 %)
     
  • EUR/USD

    1,2035
    +0,0055 (+0,46 %)
     
  • HANG SENG

    29 106,15
    +136,44 (+0,47 %)
     
  • BTC-EUR

    45 909,16
    -389,89 (-0,84 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 244,69
    -54,26 (-4,18 %)
     
  • S&P 500

    4 161,41
    -24,06 (-0,57 %)
     

Le prix Ulysse pour l'entreprise "sortie de l'enfer"

·2 min de lecture

VIDEO - L'Association pour le retournement des entreprises remet son prix annuel Ulysse, qui distingue une société "sortie de l'enfer". Un partenariat de Challenges.

S’il y a bien une remise des prix qu’il fallait maintenir cette année, c’est celle du Prix Ulysse de l’ARE). Le garde des Sceaux, Eric Dupont-Moretti, qui s’y exprime aujourd’hui online à partir de 12h30 , ne s’y est pas trompé. Et Challenges non plus.

Une distinction reconnue

Car depuis 11 ans maintenant, cette récompense célèbre le meilleur retournement d’entreprise de l’année. Il s’agit de féliciter un manager et toute son équipe pour avoir, contre vents et marées, à l’instar d’Ulysse qui fit un long voyage, surmonté tous les obstacles, pièges et difficultés pour sauver une entreprise en difficulté. En 2021, les entreprises en difficulté ne se comptent plus. Transport, tourisme, restauration, événementiel pour ne parler que de celles qui sont en première ligne, sont toutes à retourner. Elles vont se restructurer, s’engager dans des renégociations, refinancement, reprises, rachat… Rien n’est perdu pour le chef d’entreprise qui n’a pas dit son dernier mot et il trouvera de nombreuses histoires de retournement qui se sont bien passées, voir même très bien, dans les archives du Prix Ulysse.

Le retournement de l'année

Cette année, Challenges a invité ses lecteurs à voter pour le meilleur retournement d’entreprise de l’année. L’Association pour le retournement des entreprises (ARE), fondée par Nicolas de Germay et présidée par Viriginie Verfaillie-Tanguy, a mis en ligne des reportages pour départager ASI (avionique), Côte (génie électrique) et Vertbaudet (VPC). Rendez vous dès à présent pour la remise du prix à l'un des trois nominés. Voici leurs parcours:

Les trois nominés:

1-Côte

Longtemps entreprise familiale, Côte a été fondée en 1949 par André Côte et s’est transmise de père en fils pendant plus de 60 ans. Implantée en région Rhône-Alpes dans laquelle elle réalise la moitié de son activité, elle opère sur trois marchés B to B, l’industrie, l’énergie et le tertiaire. Elle emploie 250 personnes environ, au profil très qualifié, qui entretiennent la réputation [...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi