La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 765,52
    -30,23 (-0,44 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 080,15
    -27,87 (-0,68 %)
     
  • Dow Jones

    34 580,08
    -59,72 (-0,17 %)
     
  • EUR/USD

    1,1312
    +0,0006 (+0,06 %)
     
  • Gold future

    1 783,90
    0,00 (0,00 %)
     
  • BTC-EUR

    43 289,24
    -429,27 (-0,98 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 367,14
    -74,62 (-5,18 %)
     
  • Pétrole WTI

    66,22
    -0,04 (-0,06 %)
     
  • DAX

    15 169,98
    -93,12 (-0,61 %)
     
  • FTSE 100

    7 122,32
    -6,89 (-0,10 %)
     
  • Nasdaq

    15 085,47
    -295,83 (-1,92 %)
     
  • S&P 500

    4 538,43
    -38,67 (-0,84 %)
     
  • Nikkei 225

    28 029,57
    +276,17 (+1,00 %)
     
  • HANG SENG

    23 766,69
    -22,21 (-0,09 %)
     
  • GBP/USD

    1,3242
    -0,0060 (-0,45 %)
     

Prix Sakharov à Navalny: Moscou ajoute Lioubov Sobol sur la liste des personnes recherchées

·1 min de lecture

Le Kremlin a félicité Dimitri Muratov, rédacteur en chef du journal indépendant Novaya gazeta pour son prix Nobel de la paix partagé avec la Philippine Maria Ressa. En revanche pour le prix Sakharov à Navalny, sans surprise, la réaction est à l’opposé, tant l'opposant est la bête noire de Vladimir Poutine.

Avec notre correspondante à Moscou, Anissa El Jabri

On avait eu un avant goût de l’état d'esprit du pouvoir russe tard mercredi soir, quand un nom très symbolique a été ajouté à la liste des personnes recherchées par la Russie : celui de Lioubov Sobol, figure montante de l'opposition, avocate et très proche de Navalny ; elle est en fuite sans qu'on sache même si elle a quitté le pays.

Juriste du fonds de lutte contre la corruption d’Alexeï Navalny, elle avait été condamnée par la justice russe à 18 mois de confinement de nuit à son domicile en août dernier. Elle vient rejoindre sur la liste des personnes recherchées deux autres lieutenants du militant emprisonné. Poursuivis pour des affaires criminelles, ils risquent de lourdes condamnations.

À lire aussi : Le prix Sakharov du Parlement européen 2021 décerné à l'opposant russe Alexeï Navalny

La riposte se poursuit sans surprise ce jeudi matin via le porte-parole du Kremlin Dimitri Peskov : « Nous respectons cette institution qu’est le Parlement européen, mais personne ne peut nous obliger à avoir du respect pour une telle décision. Nous estimons qu’elle a été prise par des gens qui n'ont tout simplement pas les vraies informations sur ce figurant, ou plus précisément, ce détenu. »

Ne pas prononcer le nom d'Alexeï Navalny, encore et toujours. Quant à la tentative d'empoisonnement dont il a été victime, le refus des autorités d'enquêter vaut à plusieurs haut responsables russes des sanctions européennes et américaines.

À lire aussi : Vladimir Poutine réagit au Nobel de la paix du journaliste russe Dimitri Muratov

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles