La bourse ferme dans 2 h 17 min

Prix, profits… les chiffres fous de Saudi Aramco, n°1 du pétrole

Saudi Aramco va bientôt se lancer dans le grand bain de l'aventure boursière. Le géant pétrolier saoudien a annoncé dimanche qu'il allait introduire 1,5% de ses parts sur le Tadawul, indice de référence de la Bourse de Ryad, afin de générer les milliards dont le royaume a besoin pour préparer son économie à un avenir post-pétrolier. Que représente l'introduction en Bourse de ce mastodonte public, une première très attendue pour ce colosse, n°1 mondial du pétrole par la capitalisation boursière attendue et l'ampleur de ses réserves ?

L'Arabie saoudite a estimé que la valorisation de son fleuron national pourrait atteindre 1.710 milliards de dollars. Investisseurs et analystes ont affiché leur scepticisme face à l'évaluation de 2.000 milliards de dollars souhaitée à l'origine par le prince héritier Mohammed ben Salmane. L'entreprise compte vendre 1,5% de la société lors de son introduction en Bourse, acceptant les offres des investisseurs dans une fourchette de prix entre 30 et 32 riyals saoudiens par action (environ 7 euros).

>> A lire aussi - Saudi Aramco, des dividendes dopés pour réussir l'introduction en Bourse ?

Si le prix atteint le haut de la fourchette, il pourrait éclipser les 25 milliards de dollars levés à New York en 2014 par le géant chinois des ventes en ligne Alibaba, pour devenir l'entrée en Bourse la plus importante au monde. Aramco a réalisé un bénéfice net de 111,1 milliards de dollars l'an dernier. Aramco a précisé que son entrée en Bourse devrait rapporter entre 24 et 25,5 milliards de dollars. La majeure partie des revenus ira au fonds souverain saoudien, le Public Investment Fund (PIF), en charge des investissements et qui ambitionne de conduire "la transformation économique de l'Arabie saoudite".

>> Notre service - Investissez dans des sociétés innovantes et à fort potentiel de valorisation avant leur introduction en Bourse

Le PIF a besoin de plusieurs milliards de dollars pour financer le passage d'une économie ultradépendante du pétrole à un modèle

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Pétrole : la valeur de Saudi Aramco plombée par les craintes sur le climat ?
Pétrole : Saudi Aramco, des dividendes dopés pour réussir l’introduction en Bourse ?
Chiffres d'affaires, nombre de visiteurs... Les chiffres fous d'Ikea pour l'exercice 2018-2019
Comment Suez veut devenir n°1 mondial de l’eau et des déchets
Pétrole : le prix du baril chute, les stocks gonflent aux Etats-Unis