La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 570,19
    -52,40 (-0,79 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 130,84
    -39,03 (-0,94 %)
     
  • Dow Jones

    34 584,88
    -166,44 (-0,48 %)
     
  • EUR/USD

    1,1732
    -0,0040 (-0,34 %)
     
  • Gold future

    1 753,90
    -2,80 (-0,16 %)
     
  • BTC-EUR

    40 231,91
    -821,72 (-2,00 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 193,48
    -32,05 (-2,62 %)
     
  • Pétrole WTI

    71,96
    -0,65 (-0,90 %)
     
  • DAX

    15 490,17
    -161,58 (-1,03 %)
     
  • FTSE 100

    6 963,64
    -63,84 (-0,91 %)
     
  • Nasdaq

    15 043,97
    -137,96 (-0,91 %)
     
  • S&P 500

    4 432,99
    -40,76 (-0,91 %)
     
  • Nikkei 225

    30 500,05
    +176,71 (+0,58 %)
     
  • HANG SENG

    24 920,76
    +252,91 (+1,03 %)
     
  • GBP/USD

    1,3737
    -0,0059 (-0,43 %)
     

Les prix du pétrole augmentent, les stocks américains en baisse

·1 min de lecture

Le 28 juillet, vers 09H30 GMT (11H30 à Paris), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en septembre valait 75,13 dollars à Londres, en hausse de 0,87% par rapport à la clôture de mardi. A New York, le baril américain de WTI pour le même mois gagnait 1,12% à 72,45 dollars. "Les fortes variations de prix de la semaine dernière ont fait place à des séances plus calmes" cette semaine, note Stephen Brennock, analyste de PVM, qui évoque le "bras de fer actuel entre les préoccupations liées au variant Delta et un marché du brut attendu en déficit". Mardi, la fédération qui regroupe les professionnels du secteur pétrolier aux États-Unis, l'American Petroleum Institute (API) a rendu compte d'une baisse des stocks de brut de près de 4,8 millions de barils. "Les stocks d'essence ont même baissé de 6,2 millions de barils", complète Carsten Fritsch, de Commerzbank.

"Ces deux chiffres ont considérablement dépassé les attentes du marché. Si les données officielles" publiées plus tard dans la journée par l'Agence américaine d'information sur l'Energie (EIA) "sur les stocks s'avèrent similaires, les prix du pétrole sont susceptibles de réaliser de nouveaux gains", a-t-il continué.

Le marché table sur une baisse plus mesurée de 2,5 millions de barils pour la semaine passée, selon la médiane d'analystes interrogés par l'agence Bloomberg, et de 1,24 million de ceux d'essence. Cette réduction avérée pour l'API et encore potentielle pour l'EIA "alimente le discours autour d'une offre insuffisante, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Gamestop : six mois après l'explosion de l'action, les investisseurs toujours présents
Boostée par les vente en ligne, l'enseigne Maisons du Monde poursuit sa progression
Enquête ouverte contre Fnac Darty pour des soupçons de transactions illégales en liquide
Les compagnies aériennes alertent sur une pénurie de kérosène !
BNP Paribas rachète la banque en ligne Floa

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles