La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 097,21
    +1,22 (+0,02 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 178,01
    +4,03 (+0,10 %)
     
  • Dow Jones

    33 978,08
    +28,67 (+0,08 %)
     
  • EUR/USD

    1,0874
    -0,0018 (-0,16 %)
     
  • Gold future

    1 943,90
    -2,80 (-0,14 %)
     
  • BTC-EUR

    21 135,29
    -113,11 (-0,53 %)
     
  • CMC Crypto 200

    526,66
    +9,65 (+1,87 %)
     
  • Pétrole WTI

    79,38
    -1,63 (-2,01 %)
     
  • DAX

    15 150,03
    +17,18 (+0,11 %)
     
  • FTSE 100

    7 765,15
    +4,04 (+0,05 %)
     
  • Nasdaq

    11 621,71
    +109,30 (+0,95 %)
     
  • S&P 500

    4 070,56
    +10,13 (+0,25 %)
     
  • Nikkei 225

    27 382,56
    +19,81 (+0,07 %)
     
  • HANG SENG

    22 688,90
    +122,12 (+0,54 %)
     
  • GBP/USD

    1,2395
    -0,0012 (-0,10 %)
     

Les prix de l’immobilier vont bien baisser en 2023, les risques de la nouvelle réforme de l'assurance chômage… Le flash éco du jour

Sophie Levy Ayoun

On commence avec le chiffre du jour : -5 à -7%. C’est la chute de prix attendue sur l’ensemble du marché immobilier pour l’année 2023 par Century 21. Pour réaliser ce pronostic, le réseau d’agences immobilières s’appuie sur le constat d’une baisse des prix moyens en France amorcée cet été : dès le mois de juin pour les maisons, et dès le mois de juillet pour les appartements. La hausse du coût du crédit, mais aussi l’inflation et son impact sur le reste à vivre des ménages vont en effet handicaper les capacités de financement des acheteurs. Plus d’infos sur notre site.

On enchaîne avec l’alerte du jour, lancée par l’Unédic sur les risques de la nouvelle réforme de l’assurance chômage, qui prévoit de réduire de 25% la durée d’indemnisation des demandeurs d’emploi à compter du 1er février. Dans une étude dévoilée en décembre, l’organisme chargé de la gestion de l’assurance chômage remet en cause l’efficacité de la nouvelle réforme, avant de détailler les potentielles conséquences négatives pour les demandeurs d’emploi. Retrouvez dans notre article les principaux enseignements de la note de l’Unédic.

On poursuit avec une mauvaise nouvelle pour les ménages. Sans surprise, les tarifs des assurances habitation ne sont pas épargnés par l’inflation, et ils devraient continuer de flamber. D’après une étude de l’assureur Leocare, les prix des cotisations vont en effet augmenter de 8% en moyenne en 2023. Mais toutes les régions ne sont pas logées à la même enseigne puisqu'il existe de grandes (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

CAF : adresse, revenus… Les données personnelles de 10.000 personnes ont fuité sur Internet
Hausse des prix de l’électricité : tous les Français ne seront pas logés à la même enseigne
Classement des compagnies aériennes les plus sûres : Air France ne figure pas dans le Top 20
Vers une hausse du tarif de la consultation de médecine générale sur un principe "donnant/donnant" ?
Eric Dupond-Moretti veut faire grimper le budget de la Justice