La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 569,16
    -97,10 (-1,46 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 083,37
    -74,77 (-1,80 %)
     
  • Dow Jones

    33 290,08
    -533,37 (-1,58 %)
     
  • EUR/USD

    1,1865
    -0,0045 (-0,38 %)
     
  • Gold future

    1 763,90
    -10,90 (-0,61 %)
     
  • BTC-EUR

    30 120,59
    -1 748,12 (-5,49 %)
     
  • CMC Crypto 200

    888,52
    -51,42 (-5,47 %)
     
  • Pétrole WTI

    71,50
    +0,46 (+0,65 %)
     
  • DAX

    15 448,04
    -279,63 (-1,78 %)
     
  • FTSE 100

    7 017,47
    -135,96 (-1,90 %)
     
  • Nasdaq

    14 030,38
    -130,97 (-0,92 %)
     
  • S&P 500

    4 166,45
    -55,41 (-1,31 %)
     
  • Nikkei 225

    28 964,08
    -54,25 (-0,19 %)
     
  • HANG SENG

    28 801,27
    +242,68 (+0,85 %)
     
  • GBP/USD

    1,3809
    -0,0115 (-0,83 %)
     

Les prix de l’immobilier repartent à la hausse

·2 min de lecture

Sur un an, l’augmentation atteint +5,9 % au premier trimestre 2021, selon l’indice Insee-Notaires.

Les prix de l’ ancien continuent d’augmenter selon les dernières statistiques publiées par les Notaires. Au premier trimestre 2021, la hausse des prix des logements anciens en France s’est poursuivie: +1,4% par rapport au quatrième trimestre 2020 après +2,4% et +0,6% aux trimestres précédents. Sur un an, l’augmentation atteint +5,9% au premier trimestre 2021, après +6,4% et +5,2% aux trimestres précédents. Signe marquant de l’évolution des envies des acquéreurs suite aux confinements liés à l’épidémie de , depuis le quatrième trimestre 2020, la hausse est plus marquée pour les maisons (+6,5% en un an au premier trimestre 2021) que pour les appartements (+5,1%), ce qui ne s’était pas produit depuis fin 2016. Notamment en Ile-de-France: "En un an, les prix des appartements ont progressé de 5,8% en Petite Couronne et de 4,4% en Grande Couronne, soulignent les Notaires du Grand Paris. Les tensions sont plus fortes pour les maisons dont les prix progressent d’environ 7% en an en Petite et Grande Couronnes".

Lire aussi

En Ile-de-France, zone de tension forte du marché immobilier, les des logements (appartements et maisons confondus) restent en progression mais ralentissent: +4,7% entre le premier trimestre 2020 et le premier trimestre 2021, après +6,3% au quatrième trimestre 2020 et +6,1% au troisième trimestre. Les prix des maisons accélèrent (+7,1% sur un an, après +6,8% au quatrième trimestre 2020 et +4,8% au troisième), mais ceux des appartements ralentissent (+3,6% sur un an, après +6,1% au quatrième trimestre 2020 et +6,7% au troisième). A Paris, qui a connu des hausses de prix de 5 à 9% par an ces quatre dernières années, le premier trimestre affiche une accalmie pour les appartements, avec une progression de +1,7%, la plus faible de l’Ile-de-France (3,6% pour les appartements franciliens).

Plus de ventes aussi

En termes de volumes des ventes, le volume annuel de transactions est reparti lui aussi à la hausse: en mars, le nombre de transactions réalisées au cours [...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles