La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 733,69
    +47,52 (+0,71 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 188,81
    +33,08 (+0,80 %)
     
  • Dow Jones

    35 677,02
    +73,94 (+0,21 %)
     
  • EUR/USD

    1,1646
    +0,0015 (+0,13 %)
     
  • Gold future

    1 793,10
    +11,20 (+0,63 %)
     
  • BTC-EUR

    52 595,67
    +172,79 (+0,33 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 453,34
    -49,69 (-3,31 %)
     
  • Pétrole WTI

    83,98
    +1,48 (+1,79 %)
     
  • DAX

    15 542,98
    +70,42 (+0,46 %)
     
  • FTSE 100

    7 204,55
    +14,25 (+0,20 %)
     
  • Nasdaq

    15 090,20
    -125,50 (-0,82 %)
     
  • S&P 500

    4 544,90
    -4,88 (-0,11 %)
     
  • Nikkei 225

    28 804,85
    +96,27 (+0,34 %)
     
  • HANG SENG

    26 126,93
    +109,40 (+0,42 %)
     
  • GBP/USD

    1,3760
    -0,0036 (-0,26 %)
     

Prix de l’énergie (gaz, pétrole), remontée des taux... “gare en Bourse aux entreprises de croissance !”

·1 min de lecture

Alors que la vie du taux d’intérêt à 10 ans américain était un long fleuve tranquille ces dernières semaines, la situation a changé en fin de semaine dernière avec une sortie par le haut de la zone de consolidation. Cette hausse est la conséquence du discours plus musclé du président de la Fed qui a non seulement annoncé le début probable du tapering en novembre, mais aussi et surtout d’une fin probable pour les achats d’actifs mi-2022. Soit un tapering assez rapide qui sera suivi par une hausse de taux quelques mois plus tard et peut-être même avant fin 2022 à en croire les projections des membres du FOMC.

Ce ton plus affirmé de Jerome Powell est venu se cumuler à l’envolée des prix de l’énergie : que ce soit le gaz, le pétrole ou même le charbon, les prix grimpent sensiblement depuis des semaines et les quelques accalmies temporaires, de quelques jours, ne suffisent pas à casser la spirale haussière. Le marché obligataire réagit donc au risque inflationniste de cette poussée des prix, une poussée de l’énergie qui pénalise les entreprises et les consommateurs et oblige les banques centrales à redoubler de vigilance sur la trajectoire et les anticipations d’inflation.

>> A lire aussi - Taux d’intérêt : enfin le coup d’envoi d’une envolée ?

Au premier trimestre, une précédente poussée des taux, liée au sentiment de reprise économique mondiale, avait entraîné une rotation sur les marchés actions : repli des valeurs technologiques (valeurs de croissance) et accélération des valeurs (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Blanc des Vosges, Lapeyre, Geuther... les marques incontournables pour la chambre
Pétrole : les cours avancent, le Brent s'approche de 80 dollars
Taux d’intérêt : “la Fed s’oriente lentement mais sûrement vers un resserrement monétaire !”
Zooplus : nouvelle offre à plus de 3 milliards d'euros dans la bataille pour le rachat de l'animalerie
CAC 40, Wall Street... “gare à un krach en Bourse, attachez vos ceintures !”

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles