La bourse ferme dans 46 min
  • CAC 40

    6 521,03
    -36,37 (-0,55 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 741,29
    -36,09 (-0,96 %)
     
  • Dow Jones

    33 784,30
    -214,74 (-0,63 %)
     
  • EUR/USD

    1,0048
    -0,0044 (-0,43 %)
     
  • Gold future

    1 761,50
    -9,70 (-0,55 %)
     
  • BTC-EUR

    21 341,94
    -2 165,90 (-9,21 %)
     
  • CMC Crypto 200

    509,07
    -32,54 (-6,01 %)
     
  • Pétrole WTI

    91,10
    +0,60 (+0,66 %)
     
  • DAX

    13 584,71
    -112,70 (-0,82 %)
     
  • FTSE 100

    7 561,36
    +19,51 (+0,26 %)
     
  • Nasdaq

    12 747,58
    -217,76 (-1,68 %)
     
  • S&P 500

    4 239,60
    -44,14 (-1,03 %)
     
  • Nikkei 225

    28 930,33
    -11,81 (-0,04 %)
     
  • HANG SENG

    19 773,03
    +9,12 (+0,05 %)
     
  • GBP/USD

    1,1812
    -0,0120 (-1,01 %)
     

Prix de l'électricité : Macron dénonce les "surprofits déraisonnables" des opérateurs

En marge de son déplacement en Allemagne pour le G7, le président Emmanuel Macron a haussé la voix contre les "surprofits déraisonnables" et la fixation "absurde" du prix de l'électricité.

Le président français compte bien changer les règles en ce qui concerne la fixation du prix de l'électricité. Emmanuel Macron a dénoncé mardi, à l'issue du sommet du G7 en Allemagne, la fixation selon lui "absurde" des prix de l'électricité, contribuant fortement à la vague d'inflation et générant des "surprofits déraisonnables" pour les opérateurs.

La hausse des prix dans toute l'Europe "est un impôt de l'extérieur qui vient par le gaz et l'électricité" depuis le début de la guerre en Ukraine, et "l'argent du contribuable n'a pas vocation à compenser cet impôt de l'extérieur, sinon c'est un système sans fin qui va nous appauvrir", a lancé le chef de l'Etat en conférence de presse.

En plus des boucliers mis en place depuis l'automne 2021 sur les prix de l'énergie, à grands frais pour le budget de l'Etat, il a réclamé de "changer les règles de fonctionnement du marché de l'électricité", dont les tarifs sont indexés historiquement en Europe sur ceux du gaz.

A cause de ce système, "vous avez des prix d'électricité qui s'envolent et qui n'ont plus rien à voir avec les coûts de production d'électricité, ça suit le gaz, c'est absurde ; ce qui fait que vous avez des acteurs, par exemple dans le renouvelable, qui font des surprofits dans la période totalement déraisonnables".

"Honnêtement ce sont les Shadoks, ce qu'on on est en train de vivre", a-t-il insisté : "On dépense l'argent du contribuable pour essayer d'aider le même contribuable comme consommateur à faire face à l'augmentation (...)

Cliquez ici pour voir la suite

VIDÉO - 5 choses à savoir sur EDF

Yaël Braun-Pivet, première femme présidente de l'Assemblée nationale
La surprenante proposition italienne face aux vols de montres de luxe
Dans cette ville, il n’y aura plus de viande ni de poisson à la cantine à la rentrée
Covid-19 : port du masque, gestes barrières... Borne émet des recommandations face à la reprise de l'épidémie
Masques : l'État jugé fautif de ne pas avoir fait de stocks suffisants avant l'épidémie de Covid-19

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles