La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 727,52
    +42,31 (+0,63 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 182,91
    +33,85 (+0,82 %)
     
  • Dow Jones

    35 294,76
    +382,20 (+1,09 %)
     
  • EUR/USD

    1,1606
    +0,0005 (+0,05 %)
     
  • Gold future

    1 768,10
    -29,80 (-1,66 %)
     
  • BTC-EUR

    53 476,82
    +1 831,89 (+3,55 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 464,06
    +57,32 (+4,07 %)
     
  • Pétrole WTI

    82,66
    +1,35 (+1,66 %)
     
  • DAX

    15 587,36
    +124,64 (+0,81 %)
     
  • FTSE 100

    7 234,03
    +26,32 (+0,37 %)
     
  • Nasdaq

    14 897,34
    +73,91 (+0,50 %)
     
  • S&P 500

    4 471,37
    +33,11 (+0,75 %)
     
  • Nikkei 225

    29 068,63
    +517,70 (+1,81 %)
     
  • HANG SENG

    25 330,96
    +368,37 (+1,48 %)
     
  • GBP/USD

    1,3751
    +0,0074 (+0,54 %)
     

Le prix de l'électricité en hausse de 12% début 2022 selon Barbara Pompili

·2 min de lecture

Dans un contexte de forte inquiétude sur la hausse des prix de l'énergie, la ministre de la transition écologique a pris la parole sur CNews. Elle prévoit une hausse des tarifs réglementés de l'électricité aux alentours de 12% début 2022.

Les tarifs réglementés de l'électricité devraient connaître une nouvelle hausse "aux alentours de 12%" en début d'année prochaine, a indiqué jeudi 30 septembre la ministre de la Transition écologique Barbara Pompili sur le plateau de CNews. Elle a également confirmé que les prix du gaz augmenteraient encore fortement en novembre, après une hausse de 12,6% au 1er octobre.

Pour l'électricité, "nous nous attendons à une hausse aux alentours de 12%. Mais de la même manière (que pour la hausse des prix du gaz, ndlr), nous travaillons à ce que nos concitoyens ne soient pas trop impactés", , alors que le Premier ministre doit dévoiler en soirée des mesures d'aides aux consommateurs pour faire face à l'augmentation des prix de l'énergie. La ministre n'a pas levé le voile sur leur contenu.

L'Etat peut piocher dans ses rentrées fiscales

"Il y a des marges de manoeuvre car nous avons des rentrées supplémentaires avec cette hausse des prix du gaz", qui signifie rentrées fiscales supplémentaires pour l'Etat, a-t-elle dit. "On a regardé jusque très récemment pour trouver le meilleur moyen d'aider pour toucher le plus de monde. Je ne vais pas vous faire les annonces du Premier ministre à sa place, mais nous avons bien pensé à ce que les aides concernent le plus de monde", a-t-elle ajouté.

Mais "on ne peut penser énergie sans penser mesures de fond. Nous les protégeons d'urgence, et aussi dans le long terme en les aidant à baisser leurs factures d'energie, par exemple par la rénovation des logements, et en aidant à ce que les entreprises se décarbonent".

Le régulateur de l'énergie a annoncé lundi 27 septembre une hausse de 12,6% TTC au 1er octobre des tarifs réglementés du gaz appliqués par Engie, dans le sillage de la hausse des cours sur le marché. L'électricité, sujet de deux évolutions tarifaires par an, devrait suivre, son prix étant également affecté par ces mouvements.

Une hausse des prix de l'énergie de 14,4% en septembre

Mardi 28 septembre, le porte-parole du gouvernement [...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles