La bourse ferme dans 5 h 59 min
  • CAC 40

    6 223,81
    -129,13 (-2,03 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 606,61
    -84,13 (-2,28 %)
     
  • Dow Jones

    31 490,07
    -1 164,52 (-3,57 %)
     
  • EUR/USD

    1,0492
    +0,0026 (+0,25 %)
     
  • Gold future

    1 823,00
    +7,10 (+0,39 %)
     
  • BTC-EUR

    27 569,76
    -1 071,89 (-3,74 %)
     
  • CMC Crypto 200

    644,99
    -25,69 (-3,83 %)
     
  • Pétrole WTI

    107,76
    -1,83 (-1,67 %)
     
  • DAX

    13 724,18
    -283,58 (-2,02 %)
     
  • FTSE 100

    7 262,41
    -175,68 (-2,36 %)
     
  • Nasdaq

    11 418,15
    -566,37 (-4,73 %)
     
  • S&P 500

    3 923,68
    -165,17 (-4,04 %)
     
  • Nikkei 225

    26 402,84
    -508,36 (-1,89 %)
     
  • HANG SENG

    20 120,68
    -523,60 (-2,54 %)
     
  • GBP/USD

    1,2372
    +0,0030 (+0,24 %)
     

Prix de l'électricité: Le Conseil d'Etat rejette le recours des syndicats d'EDF

Le juge des référés du Conseil d'Etat a décidé vendredi de maintenir l'augmentation du volume d'électricité à bas prix qu'EDF doit vendre à ses concurrents.

Le juge des référés du Conseil d'Etat a décidé vendredi de maintenir l'augmentation du volume d'électricité à bas prix qu' doit vendre à ses concurrents. "Le juge des référés estime que la mesure contestée présente un intérêt public et rejette la demande de suspension", peut-on lire dans le communiqué du Conseil d'Etat. Cette mesure gouvernementale annoncée mi-janvier et destinée à limiter la hausse des tarifs réglementés de l'électricité pour les consommateurs était contestée par les syndicats d'EDF, qui la jugeaient pénalisante pour le groupe.

Flambée des prix de l'énergie

Dans un contexte de , le gouvernement a annoncé en début d'année un relèvement du volume d'électricité nucléaire vendu à prix réduit par EDF à ses concurrents, dans le cadre du dispositif Arenh (accès régulé à l'électricité nucléaire historique). EDF a revu en hausse mi-mars l'impact négatif de ces mesures, à 10,2 milliards d'euros contre 8,4 milliards auparavant.

"Ni l'instruction, ni l'audience n'ont permis de démontrer que cette mesure créait une situation d'urgence pour les intérêts financiers d'EDF, les conditions d'emploi de ses salariés ou les intérêts patrimoniaux de ses actionnaires salariés", est-il précisé dans le communiqué du Conseil d'Etat, qui souligne qu'elle permet en revanche de "limiter sensiblement l'augmentation des prix de l'électricité". Dans le sillage de la publication de cette décision, le titre EDF a légèrement creusé ses pertes et cédait 1,3% à 9h10.

(avec AFP)

Retrouvez cet article sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles