La bourse est fermée
  • Dow Jones

    29 523,02
    +797,51 (+2,78 %)
     
  • Nasdaq

    10 826,46
    +250,84 (+2,37 %)
     
  • Nikkei 225

    26 215,79
    +278,58 (+1,07 %)
     
  • EUR/USD

    0,9808
    +0,0007 (+0,07 %)
     
  • HANG SENG

    17 079,51
    -143,32 (-0,83 %)
     
  • BTC-EUR

    19 984,50
    +291,55 (+1,48 %)
     
  • CMC Crypto 200

    445,44
    +10,08 (+2,32 %)
     
  • S&P 500

    3 682,47
    +96,85 (+2,70 %)
     

Prix en hausse, délais à rallonge : les constructeurs auto vont galérer longtemps avec la pénurie de semi-conducteurs

Les constructeurs automobiles avaient bon espoir d’assister à un retour à la normale de la production des puces électroniques pour fin 2022. Ils ont apparemment été trop optimistes ; la pénurie perdure et pourrait bien s’inviter encore un moment dans la stratégie des grands groupes.

Le secteur automobile est particulièrement touché par la pénurie des semi-conducteurs. Cette crise, qui ne devait durer que quelques mois, s’enlise — à l’image de ce qu’il se passe avec les scooters électriques. Les constructeurs peinent à voir la lumière au bout du tunnel. Ils doivent désormais intégrer cette situation, particulièrement inconfortable, dans leur stratégie à long terme.

Si certains groupes espéraient un retour à la normale avant 2023, la situation semble encore bien mal engagée. Le responsable des achats au sein du conseil d’administration de Volkswagen, Murat Aksel, s’est exprimé à ce sujet dans l’hebdomadaire allemand Automobilwoche et cela donne le ton : « Ce que nous avons vu dans les chaînes d’approvisionnement au cours des deux dernières années, c’est la nouvelle normalité

« C’est la nouvelle normalité »

Le covid a permis de mettre à jour cette faille dans l’organisation des constructeurs automobiles. Même sans la pandémie, les questions géopolitiques auraient fini par dévoiler cette fragilité organisationnelle tôt ou tard. Ce fut le cas avec la guerre en Ukraine, qui a contraint le groupe Volkswagen à cesser sa production en Allemagne pendant quelques jours,

[Lire la suite]