La bourse ferme dans 3 h 56 min
  • CAC 40

    6 345,26
    +46,62 (+0,74 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 677,10
    +29,54 (+0,81 %)
     
  • Dow Jones

    32 120,28
    +191,66 (+0,60 %)
     
  • EUR/USD

    1,0712
    +0,0027 (+0,26 %)
     
  • Gold future

    1 840,70
    -5,60 (-0,30 %)
     
  • BTC-EUR

    27 130,28
    -639,92 (-2,30 %)
     
  • CMC Crypto 200

    635,04
    -35,96 (-5,36 %)
     
  • Pétrole WTI

    111,22
    +0,89 (+0,81 %)
     
  • DAX

    14 097,74
    +89,81 (+0,64 %)
     
  • FTSE 100

    7 523,43
    +0,68 (+0,01 %)
     
  • Nasdaq

    11 434,74
    +170,29 (+1,51 %)
     
  • S&P 500

    3 978,73
    +37,25 (+0,95 %)
     
  • Nikkei 225

    26 604,84
    -72,96 (-0,27 %)
     
  • HANG SENG

    20 116,20
    -55,07 (-0,27 %)
     
  • GBP/USD

    1,2613
    +0,0034 (+0,27 %)
     

Le prix du diesel repart à la hausse, le piège de l’assurance vie pour les ménages modestes… Le flash éco du jour

Le chiffre du jour : 6 centimes d’euro. C’est la hausse moyenne du prix du gazole dans les stations-service depuis un mois. Selon les derniers relevés communiqués par le ministère de la Transition écologique, un litre de diesel valait un peu plus de 1,88 euro le litre fin avril. Un prix équivalent à son niveau de début mars, alors même que les prix des carburants profitent en ce moment même de la remise de 15 centimes par litre accordée par le gouvernement. Pour rappel, ce coup de pouce financier prendra fin le 31 juillet mais il pourrait être remplacé par une aide plus ciblée, visant à favoriser les travailleurs qui gagnent peu ainsi que les gros rouleurs. De son côté, TotalEnergies a fait savoir qu’il réfléchissait à une remise de quelques centimes sur les carburants cet été, à destination de ses stations présentes sur les autoroutes.

Le coup de gueule du jour est poussé par le gendarme de la banque et de l’assurance. Selon l’ACPR, les distributeurs de contrats d’assurance vie ne remplissent pas leur devoir de conseil auprès des clients les plus fragiles financièrement… alors même que l’assurance vie est loin d’être l’enveloppe d’investissement la plus adaptée pour ces publics. Tout d’abord, les frais d’entrée appliqués lors des versements, parfois de 5%, nécessitent plusieurs années d’épargne avant d’être “épongés”. Or, en cas de coup dur, un souscripteur sans épargne de précaution doit piocher dans son contrat pour y faire face et perd ces frais sur versement. Par ailleurs, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Covid-19 : un virus saisonnier ? "Il faudrait un nouveau variant pour infirmer ce scénario"
Les rémunérations de la City s'envolent, creusant les inégalités outre-Manche
Le compagnon d'Amel Bent en prison pour une arnaque aux aides Covid
Covid-19 : la sombre prédiction de Bill Gates
Passeport, pièce d'identité... vers un retour à la normale d'ici l'été ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles