La bourse ferme dans 7 h 45 min
  • CAC 40

    6 711,60
    -64,65 (-0,95 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 068,02
    -41,49 (-1,01 %)
     
  • Dow Jones

    35 135,94
    +236,60 (+0,68 %)
     
  • EUR/USD

    1,1348
    +0,0055 (+0,49 %)
     
  • Gold future

    1 795,30
    +10,10 (+0,57 %)
     
  • BTC-EUR

    49 957,94
    -937,10 (-1,84 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 431,69
    +2,76 (+0,19 %)
     
  • Pétrole WTI

    68,61
    -1,34 (-1,92 %)
     
  • DAX

    15 145,37
    -135,49 (-0,89 %)
     
  • FTSE 100

    7 054,79
    -55,16 (-0,78 %)
     
  • Nasdaq

    15 782,83
    +291,18 (+1,88 %)
     
  • S&P 500

    4 655,27
    +60,65 (+1,32 %)
     
  • Nikkei 225

    27 821,76
    -462,16 (-1,63 %)
     
  • HANG SENG

    23 475,26
    -376,98 (-1,58 %)
     
  • GBP/USD

    1,3347
    +0,0035 (+0,26 %)
     

Prix des carburants : ce que propose la grande distribution pour limiter les hausses

·1 min de lecture

Les prix des carburants volent de record en record en ce mois d'octobre. Le litre de gazole se situe en moyenne à 1,57 euro et le litre de sans plomb 95 est quant à lui à 1,66 euro. Le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, a laissé entendre mardi matin que "toutes les options étaient sur la table" pour atténuer les effets de ces hausses auprès des Français les plus modestes, directement touchés par cette flambée

Prix coûtant, bons d'achat…

Et pendant que le gouvernement réfléchit, la grande distribution agit et prend les devants. Ce n'est pas du tout un hasard : le carburant est un produit d'appel très important pour la grande distribution. C'est là que la plupart des Français se fournissent. La grande distribution représente plus de 60% de la vente des carburants en France. C'est pour cela qu'elle vend ses carburants environ 10 centimes de moins que dans les stations classiques. Il était donc urgent de faire un geste pour envoyer un signal aux consommateurs.

Leclerc, très habitué des opérations chocs, lance donc à coup de pleine page de pub le carburant à prix coûtant jusqu'à la fin du mois. Carrefour, lui, lance une remise sous forme de bons d'achat de 5 euros en caisse pour chaque plein d'au moins 25 litres. Ça commence mercredi et là aussi, ça va durer jusqu'à la fin du mois. Lidl, lui, n'a pas de station-service, mais il a décidé de rogner sa marge sur une partie de ses produits pour tenter, là aussi de répondre aux aspirations des consommateurs.

La complexité du...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles