Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    8 010,83
    -12,91 (-0,16 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 955,01
    -11,67 (-0,23 %)
     
  • Dow Jones

    37 983,24
    -475,84 (-1,24 %)
     
  • EUR/USD

    1,0646
    -0,0085 (-0,79 %)
     
  • Gold future

    2 360,20
    -12,50 (-0,53 %)
     
  • Bitcoin EUR

    60 346,83
    -2 731,35 (-4,33 %)
     
  • CMC Crypto 200

    885,54
    0,00 (0,00 %)
     
  • Pétrole WTI

    85,45
    +0,43 (+0,51 %)
     
  • DAX

    17 930,32
    -24,16 (-0,13 %)
     
  • FTSE 100

    7 995,58
    +71,78 (+0,91 %)
     
  • Nasdaq

    16 175,09
    -267,10 (-1,62 %)
     
  • S&P 500

    5 123,41
    -75,65 (-1,46 %)
     
  • Nikkei 225

    39 523,55
    +80,92 (+0,21 %)
     
  • HANG SENG

    16 721,69
    -373,34 (-2,18 %)
     
  • GBP/USD

    1,2451
    -0,0104 (-0,83 %)
     

Prix des carburants : "un coup de main pour faire le plein, c’est bien, mais ça ne suffit pas !"

engin akyurt/Unsplash

Alors que le mouvement social du 7 mars menace d’ores et déjà de jouer les prolongations, les automobilistes commencent à tendre le dos : le blocage des raffineries va-t-il durer, les cuves des stations-service s’assécher et, pire, le prix du carburant à nouveau atteindre des sommets, comme à l’automne dernier ? Cela dit, à 1,90 € le litre de sans-plomb 95 et 1,81 € celui de gazole (prix relevé sur le site de l’Ufip, le syndicat professionnel des industries pétrolières, le 24 février 2023), on atteint déjà respectivement une hausse de 11 % et 12 % pour ces deux carburants en un an, quand l’inflation a été de 6 %.

Responsables de cette hausse, majoritairement, le prix du baril (+ 20 % et + 15 % respectivement) et le coût de distribution (+ 28 % et + 38 %). La TICPE (taxe intérieure de consommation sur les produits énergétiques) et la TVA sur la TICPE – oui oui, une taxe sur la taxe, petite excentricité née en 2014, "imposée par le droit européen", se dédouane le ministère de la Transition écologique – n’ont, elles, pas bougé. En revanche, la TVA sur produit a pris 22 %.

Afin que ces pourcentages plus ou moins abscons vous parlent vraiment, je vous ai préparé un petit découpage basé sur ces mêmes chiffres, mais pour 100 € d’essence ou de gazole, ce qui représente grosso modo un plein de 53 litres dans le premier cas et de 55 litres dans le deuxième.

"Grâce" au cours du baril et au coût de distribution en hausse, qui gonflent le prix d’un litre de carburant, les taxes pèsent actuellement (...)

PUBLICITÉ

(...) Cliquez ici pour voir la suite

ZFE de Marseille : des élus insoumis demandent sa suspension
Cette région met fin à l'exonération de la carte grise pour les véhicules "propres"
Ce village du Var se retrouve régulièrement bloqué par des camionneurs égarés par leur GPS
ZFE du Grand Paris : ces patrons prendront le risque d’être verbalisés
Isère : pourquoi le nouveau radar sème la pagaille ?