La bourse est fermée
  • Dow Jones

    34 053,62
    -376,26 (-1,09 %)
     
  • Nasdaq

    11 280,55
    -180,95 (-1,58 %)
     
  • Nikkei 225

    27 820,40
    +42,50 (+0,15 %)
     
  • EUR/USD

    1,0502
    -0,0029 (-0,27 %)
     
  • HANG SENG

    19 518,29
    +842,94 (+4,51 %)
     
  • BTC-EUR

    16 246,76
    -79,48 (-0,49 %)
     
  • CMC Crypto 200

    402,66
    -8,56 (-2,08 %)
     
  • S&P 500

    4 012,47
    -59,23 (-1,45 %)
     

Prix du carburant : quelle aide prévoit le gouvernement après la fin de la ristourne ?

Total

L'exécutif plancherait sur un nouveau coup de pouce à la pompe pour le début de l'année prochaine. Les plus modestes et les gros rouleurs pourraient en bénéficier.

Alors que depuis le 15 novembre la ristourne gouvernementale à la pompe est tombée à 10 centimes jusqu'à la fin de l'année, l'exécutif réfléchirait à un nouveau coup de pouce pour 2023. Si du côté de Bercy on assure qu'il dépendra des prix des carburants à ce moment-là, plusieurs pistes seraient déjà sur la table. Comme le rapportent Le Parisien et Les Échos, un dispositif plus ciblé pourrait voir le jour. "Ce sera une indemnité carburant ciblée sur les travailleurs qui prennent leur voiture pour aller travailler", avance l'entourage de Bruno Le Maire. Mais pour l'heure, ni les critères d'attribution ni le montant de cette aide n'ont été définis.

La concrétisation d'un nouveau coup de pouce semble néanmoins se dessiner. Lundi 14 novembre, sur LCI, Gabriel Attal, le ministre délégué aux Comptes publics, a confirmé que le nouveau dispositif sera "une aide pour les gros rouleurs et les gros bosseurs". Moins catégorique sur ce critère, du côté de Bercy, on assure que même les "petits rouleurs" pourront être concernés. "On peut imaginer une surcote pour les gros rouleurs, mais tous les travailleurs qui ont besoin de prendre leur voiture pourront bénéficier de ce coup de pouce."

Le critère d'attribution ne devrait donc pas être le nombre de kilomètres parcourus, mais plutôt les revenus. Selon des sources de Bercy aux Échos, 50 % des Français les moins riches, soit ceux dont le revenu fiscal de référence ne dépasse pas 14 100, pourraient être concernés. Reste à savoir si pour les plus (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

VIDÉO - 5 choses à savoir sur TotalEnergies

Carburants : la future aide du gouvernement bénéficiera-t-elle aux "gros rouleurs" ou à tous les travailleurs ?
Remise carburant à 10 centimes : combien allez-vous payer en plus selon votre profil ?
Tesla : un accident en Chine fait craindre des défaillances sur les freins de la Model Y
Alliance Renault-Nissan: "La confiance n'a jamais été aussi bonne", selon Jean-Dominique Senard
Carburants : la fin imminente de la ristourne provoque une ruée sur les pompes