La bourse ferme dans 4 h 31 min

La privatisation de la FDJ "est contestable sur le plan de la santé publique", alerte l'économiste Henri Sterdyniak

franceinfo

La privatisation de la Française des jeux (FDJ) "est contestable sur le plan de la santé publique", alerte Henri Sterdyniak, économiste à l'Observatoire français des conjonctures économiques (OFCE) et membre des "Economistes atterrés", dimanche 13 octobre sur franceinfo. "On ne peut pas souhaiter que beaucoup de Français soient 'addicts' aux jeux", explique-t-il, alors que le gouvernement espère tirer plus d'un milliard d'euros de cette privatisation, qui sera lancée à partir du 7 novembre. "La situation sera extrêmement ambiguë puisque, d'un côté, on va avoir des actionnaires qui vont faire pression pour développer le chiffre d'affaires de l'entreprise (…) et puis, de l'autre côté, on va avoir les soucis de santé publique", souligne Henri Sterdyniak, qui doute des moyens de contrôle de l'Etat.

franceinfo : Fallait-il absolument en passer par la privatisation pour développer la Française des jeux ?

Henri Sterdyniak : D'abord, la première question est la suivante : faut-il développer la Française des jeux ? C'est un secteur délicat. On ne peut pas souhaiter que beaucoup de Français soient "addicts" aux jeux, et donc c'est tout le problème. C'est une entreprise dont on peut souhaiter, au contraire, qu'elle se développe peu, et que les gens aient d'autres activités que jouer au PMU ou au loto !

Bruno Le Maire promet que l'Etat contrôlera mieux la FDJ avec la (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi