La bourse est fermée
  • Dow Jones

    33 845,85
    -132,23 (-0,39 %)
     
  • Nasdaq

    11 447,87
    -173,84 (-1,50 %)
     
  • Nikkei 225

    27 433,40
    +50,84 (+0,19 %)
     
  • EUR/USD

    1,0857
    -0,0018 (-0,16 %)
     
  • HANG SENG

    22 069,73
    -619,17 (-2,73 %)
     
  • BTC-EUR

    21 322,32
    -661,53 (-3,01 %)
     
  • CMC Crypto 200

    523,00
    -14,87 (-2,76 %)
     
  • S&P 500

    4 033,21
    -37,35 (-0,92 %)
     

Princesse Catharina-Amalia, les moments phares de l’année de ses 18 ans en photos

© ABACA - News Pictures - Ministerie van Defensie

Si 18 ans est un cap important pour tous les adolescents, il l’est d’autant plus pour les fils ou filles aînées d’un souverain. Aussi lorsque la princesse héritière Catharina-Amalia des Pays-Bas a soufflé, le 7 décembre 2021 ses 18 bougies, s’est ouverte devant elle une année bien particulière.

À lire aussi La princesse Catharina-Amalia clôt une année riche en événements en fêtant ses 19 ans

Pour la fille du roi Willem-Alexander et de la reine Maxima, devenir majeure a été synonyme de pouvoir désormais régner, au cas où il arriverait malheur à son père. Nommée par celui-ci chevalier grand-croix de l'ordre du Lion néerlandais et chevalier de l'ordre du Lion d’or de la Maison de Nassau, la princesse d’Oranje a reçu son propre étendard princier et a fait son entrée de plein droit au Conseil d'Etat. Lequel, principal organe consultatif du gouvernement et du Parlement des Pays-Bas en matière de législation et d’administration, est aussi la plus haute instance judiciaire administrative du pays.

Une année de "premières fois"

L’année des 18 ans de la grande sœur des princesses Alexia et Ariane, qui s’est achevée ce mercredi 7 décembre 2022 avec son 19e anniversaire, a été également celle de plusieurs «premières» pour elle. Première apparition en robe du soir et coiffée d’un diadème, premier dîner officiel au Pays-Bas, première cérémonie du Prinsjesdag, première immersion dans l’armée de terre, l’armée de l’air et la marine. Sans oublier son entrée à l’université d’Amste...


Lire la suite sur ParisMatch