La bourse ferme dans 8 h 13 min
  • CAC 40

    6 409,62
    +42,27 (+0,66 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 035,35
    +28,51 (+0,71 %)
     
  • Dow Jones

    34 327,79
    -54,34 (-0,16 %)
     
  • EUR/USD

    1,2200
    +0,0043 (+0,35 %)
     
  • Gold future

    1 871,00
    +3,40 (+0,18 %)
     
  • BTC-EUR

    36 951,98
    +212,55 (+0,58 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 251,35
    +53,44 (+4,46 %)
     
  • Pétrole WTI

    66,80
    +0,53 (+0,80 %)
     
  • DAX

    15 396,62
    -20,02 (-0,13 %)
     
  • FTSE 100

    7 100,53
    +67,68 (+0,96 %)
     
  • Nasdaq

    13 379,05
    -50,93 (-0,38 %)
     
  • S&P 500

    4 163,29
    -10,56 (-0,25 %)
     
  • Nikkei 225

    28 406,84
    +582,01 (+2,09 %)
     
  • HANG SENG

    28 559,85
    +365,76 (+1,30 %)
     
  • GBP/USD

    1,4190
    +0,0053 (+0,37 %)
     

Le prince William sort de sa réserve : ce projet contre lequel il s'oppose fermement

·1 min de lecture

L’annonce a fait l’effet d’une déclaration de guerre : en pleine nuit, du dimanche au lundi 19 avril, douze clubs majeurs du football européen ont annoncé la création d'une Super League, une compétition de football fermée. Les douze clubs (Arsenal, Atlético, Barcelone, Chelsea, Inter, Juventus, Liverpool, Manchester City, Manchester United, Milan, Real Madrid, Tottenham) s'affilient ainsi à une nouvelle structure fermée, comme une sorte de nouvelle version de la Ligue des champions. Ils sont ainsi directement entrés en conflit ouvert avec la Ligue des champions, l'UEFA et les championnats nationaux. Ceux-ci ont déjà menacés les joueurs impliqués dans cette Super League de ne plus pouvoir participer aux autres grands championnats. Mais ce qui choque, c’est que ce projet serait réservé à « l'élite » du football européen, ce qui serait une entrave à l'essence même de ce sport populaire. Beaucoup de supporters ont alors fait part de leur crainte de voir la Super League vampiriser, voire même détruire le football, en faisant disparaître les championnats nationaux et les petits clubs. Et parmi eux, une tête couronnée a pris la parole…

Alors que l’annonce a engendré de vives réactions toute la journée, le prince William, duc de Cambridge, qui a récemment assisté aux obsèques de son grand-père, a ainsi pris la parole pour faire savoir son point de vue. Le prince, grand frère de Harry, se range du côté du plus grand nombre, en se prononçant contre l’organisation d’une Super League dans (...)

Lire la suite sur le site de Voici

« Des coups de pied au cul qui se perdent » : le coup de gueule de Jean-Marie Périer contre la classe politique
VIDEO Gilles Verdez condamné face à Bernard de La Villardière : le chroniqueur dévoile le montant de son amende et le beau geste de Cyril Hanouna
"Pour mettre la douleur à distance" : ce deuil impossible qu'Eric Antoine tente d'apprivoiser grâce à ses spectacles
Lucie Lucas : l'actrice de Clem révèle avoir failli se séparer de son mari Adrien
Pékin Express : Stéphane Rotenberg a-t-il révélé la destination de la prochaine saison ?